Que va apporter Jimmy Butler à Miami ?

Le premier juillet 2019, Jimmy Butler était tradé en direction de Miami, dans un deal incluant quatre équipes. Si on sait qu’il colle parfaitement à la mentalité de Miami et la Heat Culture, qu’en est-il de son jeu ? Qu’est-il capable d’apporter à ce roster, orphelin de D-Wade ? Analyse.

La création de tir : Jimmy can get Buckets

Butler est un des meilleurs joueurs de la Ligue pour se créer son propre tir. Il allie footwork, handle, patience, et profite de ses qualités athlétiques pour pouvoir créer de l’espace avec son défenseur afin d’armer son tir. Mais là où il excelle, c’est sur pick and roll. Il est probablement l’un des joueurs les plus patients sur ce type d’action, lui permettant d’analyser le type de défense et le meilleur choix à faire. Premier exemple où ici, Butler joue le pick and roll avec Embiid. Siakam le suit derrière l’écran, conscient que s’il passe dessous, Butler peut dégainer de loin. Jimmy marque un temps d’arrêt, ce qui lui permet d’analyser la situation et de garder Siakam derrière. Il pénètre, et alors que Gasol recule pour éviter la passe pour Embiid, Butler déclenche son tir, pile au moment où Siakam repasse devant, malheureusement trop tard pour lui.

Autre exemple, cette fois en contre-attaque. La défense n’est pas revenue assez vite, et Butler va rapidement en profiter. Après quelques coups d’ œil derrière lui pour s’assurer que Kawhi ne va pas chercher à lui piquer le ballon : petit dribble croisé en ralentissant, lui permettant surtout de gagner un léger temps d’avance sur Siakam, qui courrait face au panier, et l’oblige à se replacer dos à celui-ci. Mais un détail fait ici la différence, juste avant ce changement de direction : Butler voit que Green est sur la même ligne que lui, et sait que Kawhi se situe derrière l’action. Tout est clair dans sa tête : il faut attaquer le panier. Dribble croisé, face à Siakam donc, puis burst d’accélération. Il démarre son double pas de très loin, absorbe le contact, et peut tirer en reculant. Imparable.

Butler est bien l’un des meilleurs créateurs de tirs de la Ligue. C’est quelque chose qui manquait cruellement au Heat ces dernières saisons, et on l’a trop souvent vu dans les troisièmes quart-temps, ou en fin de match.

Création pour les autres : Buckets pour les copains

Même s’il est d’abord un scoreur, Butler n’oublie pas ses coéquipiers : 4.8 passes par match sur les trois dernières saisons. Buckets garde toujours la tête levée, lui permettant, avec sa grande taille, de voir des lignes de passe que des meneurs pourraient ne pas voir, comme un joueur qui coupe ligne de fond. Aussi bon sur les lobs que les petites passes précises dans un trou de souris, Butler peut et aime régaler ses coéquipiers. 

Sur cette action, alors qu’il joue le pick and roll avec Dieng, les Lakers décident de faire prise à deux. Wiggins profite du décalage pour couper dans l’énorme trou laissé au milieu de la défense, son défenseur devant aider sur sur l’intérieur des Wolves. Au moment où Butler arrête son dribble, il voit Wiggins couper et lui offre une superbe passe, que peu de monde avait vu venir.

Défense : un QI supérieur à la norme

Avec 1.6 interception par match, Butler est un bon voleur de ballon. Après avoir regardé pas mal de vidéos de sa défense, une chose m’a marqué : sa capacité à anticiper. Toujours bien placé, Jimmy est très fort pour intercepter que ce soit sur les lignes de passe ou dans les mains de ses adversaires, de manière furtive. On vous laisse apprécier tout ça.

Bien sûr, Butler ne fait pas qu’intercepter des ballons, c’est un excellent défenseur sur l’homme. Toujours bien sur ses appuis, sans se jeter, il défend intelligemment. Sa rapidité latérale lui permet de défendre des joueurs plus petits. Sa taille et ses qualités athlétiques lui permettent de défendre des ailiers plus grands et costauds. Au delà de ça, Butler défend avec une envie et un niveau d’intensité qu’on voit peu en NBA : il possède une mentalité qui correspond parfaitement avec la Heat Culture.

Après deux saisons passées à Minnesota et Philadelphie, Jimmy Butler pose enfin ses valises dans une ville pour laquelle il a décidé de jouer. Maintenant franchise player du Heat, il peut faire passer un cap à cette équipe, constituée de jeunes éléments comme de joueurs expérimentés. Gros défenseur, scoreur mais aussi altruiste, Butler est-il le joueur parfait pour Miami ?

2 Commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s