Jimmy Butler enfin présenté par le Heat : Retour sur une conférence de presse en mode « détente »

Le moment tant attendu par toute la Heat Nation a enfin eu lieu à 19h en ce 27 Septembre 2019 ! Jimmy Butler a été présenté par Pat Riley aux médias de South Beach, donnant sa première conférence de presse depuis son transfert cet été. Conférence que l’on va débriefer tout de suite !

C’est un Jimmy Butler déjà en très bonne relation avec le parrain Riley qui s’est présenté devant les journalistes aujourd’hui, on a très vite pu sentir une complicité entre le joueur et son nouveau boss. Et puisqu’on parle de lui, après avoir pris la pose aux côtés de sa dernière grosse prise estivale, affichant le nouveau maillot du joueur, floqué du numéro 22, Riley nous dit tout d’abord avoir l’impression que c’était hier que Jimmy avait accepté de rejoindre le Heat, que de l’avoir ici est un pas dans la bonne direction, avant de déclarer devoir à la ville de Miami de construire l’équipe la plus compétitive possible. Ce sont sur ses mots que le Président des Opérations Basket du Heat laisse la lumière à son nouveau joueur.

Soyons clairs très vite. Jimmy ne s’est pas véritablement attardé sur les questions qui lui ont été posées. Une bonne ambiance et quelques petites blagues n’ont pas empêché Butler d’être plutôt concis et direct, pour cette conférence de presse. Pas de chichis chez Jimmy.

Tout d’abord, lorsqu’on lui demande quel fut le facteur ayant le plus contribué à sa venue au Heat, Jimmy Butler n’a pas hésité : la culture, la recherche constante de la victoire, voilà ce qui a plu au joueur, ajoutant même qu’il a « besoin d’une telle chose dans sa vie ».
Il mentionne également que Dwyane Wade lui a dit que « cette culture lui va ». Continuant sur la légende nouvellement à la retraite, Butler nous dit qu’il l’aide à se concentrer sur le basket en plus de son rôle d’ami, mais suite à une autre question en lien avec Wade, il déclare ne pas se comparer à lui (ainsi qu’à Michael Jordan). Il souhaite aussi reprendre la culture là où Wade l’a laissée, et continuer dans la même direction.
Lorsque questionné sur ce que le Heat a pu lui dire pour qu’il ai envie de venir, Butler répond simplement : « Tu es le type de joueur que nous voulons. Ta combativité, ta manière de travailler et de gérer ton business ». Voilà tout ce que le joueur souhaitait entendre.

Concernant les jeunes joueurs du Heat, Jimmy nous dit qu’il apprécie Justise, qu’il est intelligent, agressif et qu’il ne recule devant rien. Il apprécie le fait que Bam joue dur, soit très humble et qu’il ait toujours un mot pour rire, ainsi que le caractère de Tyler Herro. À noter, il estime que Duncan Robinson est un « shooteur incroyable ». Butler fut également questionné sur le fait d’entrer en contact et connaître rapidement avec les jeunes (cf les entraînements avec Tyler Herro ou encore la fameuse photo avec Justise Winslow), et si cela avait un rapport avec l’installation d’un leadership de sa part. L’intéressé a déclaré qu’il ne voyait pas les choses comme cela et que c’était simplement quelque chose d’humain. Continuant sur Justise Winslow et son envie de jouer meneur de jeu, Jimmy s’attarde notamment sur le fait que le Heat possède plusieurs joueurs en mesure de faire les choses que doivent faire un meneur, mais qu’il aime Justise à cette position.

Également questionné sur la demie-finale de conférence perdue face aux Raptors avec les Sixers la saison dernière, il répond qu’il ne pense plus à Philadelphie ni à cette élimination, et qu’il est concentré sur le fait de jouer pour le Miami Heat.

En référence à sa fameuse phrase où Butler disait « qu’il ne porterait jamais un maillot du Heat », il ajoute vouloir que les autres équipes détestent le Heat, tout comme lui détestait Miami lorsqu’ils étaient l’obstacle à franchir, quand lui était à Chicago. Jimmy veut que l’impression principale lorsqu’on joue contre Miami soit que rien ne sera facile, que ce sera « un combat de chiens enragés ».

Quand aux rumeurs concernant les entraînements et le fait qu’il joue dur, Jimmy a répondait qu’il joue, tout simplement, et qu’il aime la compétition. Une chose qu’il apprécie tout particulièrement étant donné que cet état d’esprit est partagé par les autres joueurs du Heat, que tout le monde travaille dur, cherche à s’améliorer en tant que basketteur. Toujours concernant sa mentalité, Jimmy déclare qu’il assume sa forte personnalité et qu’il a toujours dû travailler dur, et ce depuis Tomball (son ancien lycée, ainsi que celui de Dwyane Wade). Il ne comprend pas (il insiste) les personnes ne procédant pas comme lui peut le faire et qu’il est susceptible de réagir hors de proportions quand à cela.

Par rapport à la communauté et la ville de Miami, Jimmy a déclaré aimer la population à laquelle il aime parler, ainsi qu’avoir envie d’en apprendre sur les différentes cultures, sur les gens et la ville.

Questionné sur les aspects du jeu sur lesquels il aimerait travailler en particulier depuis qu’il a atteint l’âge de 30 ans, pour perdurer au plus haut niveau, Butler rappelle qu’il travaille tous les aspects de son jeu quoiqu’il arrive et que, quelque soit ce qu’Erik Spoelstra lui demandera de faire pour contribuer à gagner, il devra se tenir prêt à le faire, qu’il s’agisse de tirer, passer ou quoique ce soit d’autre.

Dernièrement, lorsqu’on le questionne sur le fait d’arriver avec un statut de joueur autour de qui on construit, Butler rétorque que le Heat est le genre d’équipe qui se construit plus par rapport aux éléments à disposition, plus qu’autour d’un joueur en particulier.

Et voilà pour cette première conférence de presse de Jimmy Butler, en tant que joueur du Miami Heat ! Le nouveau n°22 semble déjà très bien s’être acclimaté d’un point de vue d’état d’esprit, et après ces déclarations, on est encore plus pressé de voir Butler débuter sous ses nouvelles couleurs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s