Phoenix Suns – Miami Heat : Butler domine et Miami se reprend

Après un match il y a 48 heures, que l’on pourrait décrire comme dégueulasse à Denver, Miami se devait de réagir dans l’Arizona. Mission accomplie avec un Butler mué en scoreur en première mi-temps et un Dragic en feu pour bien finir le match. 124-108.

Miami arrivait dans l’état des cactus avec des mauvaises nouvelles, Winslow absent à nouveau. Cette fois à cause de maux de tête (le coup de boule involontaire sur Millsap n’étant probablement pas anodin), Derrick Jones Jr était de retour mais un problème à la hanche n’allait pas le laisser correctement s’exprimer sur le parquet si ce n’est sur un putback dunk, comme d’habitude. Dion Waiters, absent aussi mais cette fois à cause de maux d’estomac (Big mac? Laxatif?) et Miami envoyait donc un 5 composé de Nunn, Butler, Robinson, Adebayo et Leonard.

Butler est déterminé à bien rentrer dans le match: 18 points dans le premier quart-temps et une jolie avance au score gâchée dans les 2 dernières minutes. Le Heat mène sur tout les aspects du match mais se fait une nouvelle fois rejoindre juste avant la mi-temps, 64-57 et Butler au summum avec 30 points (troisième joueur de l’histoire de Miami avec 30 points ou plus à la mi-temps.

L’attaque continue de bien tourner, chacun apporte son petit grain et le ballon circule toujours aussi bien, et cette fois assez proprement avec seulement 13 turnovers. Le backcourt Dragic-Herro en sortie de banc fait très mal aux Suns, avec un slovénien qui aime rappeller son talent à son ancienne franchise avec des tirs très lointains, dont un 3 points + faute et un (presque) buzzer beater à la fin du troisième quart-temps.


Adebayo s’offrait lui une belle bataille avec Aron Baynes et, même s’il inscrit moins de points que l’australien, il s’impose avec un match très complet à sa façon: 15 points (6 sur 9 au tir), 10 rebonds, 6 passes et 5 interceptions. Duncan Robinson pourtant plutôt discret au scoring, finit le match avec un différentiel de +29.

Un match donc dominé par la meilleure franchise de Floride (Phoenix aura mené pendant… 13 secondes) avec un beau 15/28 à 3 points, ce qui propulse Miami comme meilleure équipe de la ligue du parking pour le moment avec 40,5% de réussite.
Back-to-back demain, en Californie chez notre cher LeBron James et ses Lakers qui sont en très grande forme (meilleur bilan de la ligue… Pour l’instant.)

MVP de la nuit: On serait presque tenté de mettre Dragic mais c’est bien notre Jimmy Butler adoré qui nous a ébloui en première mi-temps notamment avec 30 pions. Il finira avec 34 au total, 5 rebonds, 4 passes, 11/16 au tir dont 2/2 du parking et 10/10 aux lancers. Masterclass.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s