Miami – Toronto: Les fils barbelés étaient de sortie

Premier match de l’année civile avec l’accueil des champions en titre, les Toronto Raptors, amputé de Pascal Siakam et Marc Gasol mais tout de même en bonne forme. A Miami, toujours pas de Winslow. Un match face à un concurrent direct, à gagner donc ! Voici le résumé de Miami Heat France.

Miami lance très rapidement les hostilités avec une agressivité retrouvée et un gros trois points de Duncan Robinson. Malheureusement pour ce dernier, Fred Van Vleet va l’individualiser et lui en faire voir de toutes les couleurs, des deux côtés du terrain. Toronto est très bien en place et provoque de nombreuses pertes de balle du Heat, qui en plus ne rentre aucun tir. Heureusement pour nous, Toronto est cataclysmique derrière l’arc et n’arrive pas à prendre les devants. La rentrée de Derrick Jones Jr va apporter un peu de zone défensive mais les canadiens qui ont l’air de s’être préparé à ça, passent facilement à travers et s’appuyant sur un bon Kyle Lowry en attaque. Ainsi, ils prennent l’avantage dans un match toujours très difficile pour chacun…

Au bout des 12 premières minutes, Jimmy Butler s’en va se reposer, fatigué d’avoir cherché de nombreux tirs, en vain…. Car le début de match est très intéressant dans l’intensité produite par l’ailier, mais très difficile dans la réalisation de ce qu’il souhaite. Ainsi, sa sortie va permettre à Goran Dragic de prendre le jeu à son compte et Miami s’en sort mieux. Le meneur Slovène, auteur de ses 13 premiers points sur ce second quart temps va permettre à Miami de respirer un peu et de prendre quelques points d’avance. L’entrée de Chris Silva va apporter un peu d’intensité supérieure mais malgré la réussite toujours catastrophique des visiteurs (3/22 à 3pts), Miami n’arrive pas à créer un réel écart, la faute aux trop nombreuses pertes de balle et aux ratés faciles. Ainsi, sur un trois points au buzzer de la première mi-temps, OG Anunoby va ramener les siens à 3 unités, 42-39.

Le retour des vestiaires sera tout aussi difficile que la première mi-temps. Toronto ne rentre toujours pas un shoot et Miami galère de la même manière offensivement. Bam Adebayo va tout de même sortir un peu de sa boite et on arrivera à trouver quelques tirs extérieurs pour rester en tête, malgré un bon Serge Ibaka. Après une frayeur à la cheville, Kyle Lowry va revenir pour porter les siens et rentrer enfin un 3pts ! Heureusement pour le Heat, Duncan Robinson avait fait de même, tout comme Kendrick Nunn et Miami continue sa course en tête malgré le match de Butler. L’entrée du banc des Raptors va apporter un nouveau souffle aux Canadiens et, Chris Boucher en tête, les visiteurs vont passer un 10-2 pour égaliser et pouvoir rester dans la partie. Pour finir ce troisième quart toujours aussi pauvre, Tyler Herro arrivera tout de même à rentrer un 3pts pour arriver en tête à l’aube des 12 dernières minutes, 63-60.

Sans avoir le temps de se refroidir, Tyler va attaquer le dernier quart sur les mêmes bases. Avec 8 points de suite, il va permettre à Miami et un Bam Adebayo toujours aussi impactant en défense, de prendre neuf points d’avance, le plus important à ce moment du match. Pendant plusieurs minutes, les deux équipes vont continuer à se neutraliser mais Toronto n’arrive pas à revenir sur les locaux, toujours à cause d’une réussite catastrophique (6/42 à trois points). Avec une intensité de plus en plus importante, Miami accroît même l’écart en passant la dizaine sur un rebond offensif de l’intenable Bam Adebayo. Ainsi, Toronto ne reverra plus jamais le Heat, qui finit le travail avec un alley-oop pour Derrick Jones Jr.

Miami s’impose donc 84-76 derrière les 13 points de Goran Dragic, les 13 de Tyler Herro, les 8 points, 12 rebonds et 7 passes de Jimmy Butler mais surtout une défense très intéressante tout au long de la partie.

Cela permet à Miami de continuer son très bon parcours à domicile avec 16 victoires pour une défaite et le meilleur record de la ligue mais aussi d’être toujours invaincu après une défaite, ce qui est extrêmement positif !

LE MVP DE LA NUIT: Malgré les deux très bons quart temps de Tyler Hero et Goran Dragic, Bam Adebayo a encore réalisé une partie des plus solides. Auteur de 15 points et 14 rebonds, il affiche de plus 87% de réussite aux tirs (7/8) et comme d’habitude une excellent défense. Sans aucun doute le MVP de la nuit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s