Miami – Brooklyn: Et Miami craqua…

Second match de ce petit road trip avec un déplacement du côté de Brooklyn avant d’affronter les Knicks dans la Big Apple. Pour ce match, Justise Winslow est de nouveau absent pour cause de douleurs au dos.

Brooklyn débute parfaitement son match et c’est notamment l’inattendu Rodions Kurucs qui pose d’énormes soucis d’entrée à la défense floridienne, prenant feu à trois points et inscrivant rapidement 9 points. Grâce à ce petit run, Brooklyn prend les devants et mène rapidement 17-7, obligeant Spoelstra à réveiller ses hommes. Et cela va marcher. Car la suite du premier quart temps est une démonstration. Le Heat va se remettre en marche derrière le duo Jimmy Butler/Bam Adebayo et grâce aux 23 points du duo sur les 12 premières minutes, basculer la rencontre. Les entrées de Goran Dragic et Tyler Herro vont permettre à Miami de continuer la prise à la gorge de Nets et de terminer ce qui est un 33-15 en 7 minutes dans une folie offensive dingue…

Ainsi Miami est passé tranquillement devant mais va progressivement baisser de rythme, faisant désormais jeu égal avec les Nets. Spencer Dinwiddie en tête (10 points sur le second quart), Brooklyn sort peu à peu la tête de l’eau et reste au contact malgré les 8 points de Duncan Robinson sur le quart. Cependant, Miami peut rester confiant et arrive tranquillement en tête à la mi-temps.

Si les années passées, le troisième quart temps était le terrain de jeu des Warriors, ce ne fût pas le cas du Heat cette nuit qui a totalement raté son retour du vestiaire. Sans réussite extérieure et avec une défense de plus en plus absente, Miami voit Brooklyn revenir grâce à Dinwiddie et l’apport du français Luwawu-Cabbarot. Mais si les deux équipes sont à égalité à l’aube des 12 dernières minutes, le Heat va avoir un dernier coup de boost pour grâce à James Johnson mais surtout Jimmy Butler qui permet aux siens de reprendre les devants et de voir la victoire au bout du tunnel. Cependant, tout va s’effondrer car grâce à un 14-2, bien mené par un Dinwiddie toujours au top et réalisant son record à la passe (14) tout en permettant à Brooklyn de ne perdre aucun ballon en seconde période, les Nets vont totalement détruire les espoirs de Miami qui craque totalement défensivement sur les dernières minutes, notamment à cause du duo Leonard-Robinson très passif.

Finalement Miami s’incline donc 117-113 malgré l’excellent match du duo Butler-Adebayo. Ce dernier, auteur de 22 points, 6 rebonds, 7 passes à 10/13 aux tirs confirme encore une fois que c’est un all star. Les 17 points de Goran en sortie de banc n’auront pas suffit face aux 19 points de Kurucs et au 26-14 de Dinwiddie.

LE MVP DE LA NUIT: Malgré la défaite, Jimmy Butler a réalisé une superbe partie. Solide défensivement et intenable en attaque, l’ancien Sixer termine à 33 points (12/18) et 9 rebonds et aura tout donné à Miami pour y croire cette nuit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s