Miami – Atlanta: Ça fait Trae mal

Premier match de reprise post-All Star Week-end et dernier match du road trip de la mort en direction d’Atlanta, avant de revenir à la maison pour fêter Dwyane Wade. Voici le résumé de cette partie assez folle.

Quelques heures avant le début de match, on apprend que c’est Jae Crowder qui intègre le cinq majeur et que le Heat devra faire sans Meyers Leonard et Tyler Herro, toujours absents (et pour un moment encore). Cela n’empêche pas le Heat de, comme d’habitude, parfaitement commencer la partie.

Bam Adebayo en tête de cortège, les Heatles mettent énormément d’intensité et de volonté dans ce début de match, probablement ayant un souvenir du trashtalking de Trae Young lors du dernier match entre les deux équipes. Aux côtés de notre roi Bam 1er, Kendrick Nunn retrouve quelques sensations et nous lance un duel intéressant face à Trae Young. Les deux jeunes se rendent coup pour coup et si le notre inscrit 9 points à 100%, c’est bien le meneur des faucons qui domine le parquet. Malgré cela, Miami fait la course en tête et domine les débats. Cela s’accentue quand les bancs rentrent et derrière un Goran Dragic qui semble en grande forme, Miami termine les 12 premières minutes en tête (36-32).

Malheureusement, les choses ne se dérouleront pas aussi bien durant le second quart temps. Atlanta va progressivement se réveiller et trouver de la réussite pendant que le Heat sombre complètement. Aucune réussite extérieure, moins d’intensité défensive, moins d’agressivité et un passage du banc absolument cataclysmique qui permet aux Hawks de prendre les devants. Le duo De’Andre Hunter/Kevin Huerter, très discret jusque là, se fait plaisir et Miami doit se reposer sur Jimmy Butler pour aller chercher quelques points et ne pas se retrouver derrière à la pause. Un petit miracle vu le niveau affiché dans ces 12 minutes.

Le retour des vestiaires sera une toute autre affaire. Miami repart de l’avant, retrouve un minimum de réussite extérieure et est plus précis dans son jeu. Défensivement l’intensité est revenue et Bam Adebayo continue d’être présent partout. Mieux encore, Jae Crowder réalise un excellent quart et permet à Miami d’enchaîner. Pour accentuer tout ça et compenser ce que continue de faire Trae Young, Goran Dragic réalise une nouvelle entrée de qualité pour permettre aux siens de passer les 10 points d’avance et voir la fin de la partie un peu plus tranquillement.

Sauf que, comme dans le second quart temps, tout va disparaître. Enfin tout ? Non. Bam continue son chantier dingue mais il est complètement seul. Personne défend correctement, Andre Iguodala se fait méchamment crosser, le banc sombre de manière hallucinante et Trae Young détruit tout sur son passage avec ses 20 points sur le dernier quart temps. Miami arrive tout de même avec la balle et l’avantage dans les dernières minutes mais un turnover de Goran Dragic, un 3pts de Hunter et la conclusion de Young sur la ligne des lancés anéantiront les espoirs des Floridiens. Trop irréguliers, les Heatles s’inclinent finalement 129-124 dans une partie avec de tels déchets qu’on ne méritait pas mieux et qui a été complètement dominé par le talent de Trae Young qui bat son record en carrière: 50 points.

Jimmy Butler termine avec 17 points, 9 passes et8 rebonds, Jae Crowder avec 14 unités tout comme K-Nunn et Goran Dragic sort du banc avec 19 points. A noter que c’est la cinquième défaite sur les six matchs du road trip….

LE MVP DE LA NUIT: Sans discussion possible, le MVP de la nuit est Bam Adebayo. intenable offensivement, extrêmement entreprenant, très solide défensivement mais beaucoup trop seul, Bam Adebayo réalise l’un de ses meilleurs matchs en carrière et termine avec 28 points, 19 rebonds, 7 passes et 3 interceptions. Une superbe partie pour lui qui doit être très énervé après cette défaite, tout comme l’est Spoelstra.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s