Miami Heat – Cleveland Cavaliers : Une balade en hommage à Flash

En ce soir de 22 Février, la plus grande des légendes du Basket-ball Floridien allait voir son maillot accroché tout en haut de l’American Airlines Arena, mais il y avait aussi un match entre Heat et Cavaliers.
Un match ou les absents notables furent Jimmy Butler, Tyler Herro et Meyers Leonard côté Heat, alors que Kevin Love allait lui aussi briller par son absence.

Pour cette rencontre aux allures de grande fête, le Heat semble bien décider à s’appliquer : Les 22 premiers points de l’équipe sont marqués à la suite, sans un seul tir manqué pour briser le rythme de ce début de match. Malgré ça, les Cavs ne prennent pas l’eau et parviennent même à ramener l’écart à deux petits points après 6 minutes. Bien que l’adresse baisse légèrement avec l’entrée du banc, le Heat n’a pas de véritable difficulté à creuser à nouveau l’écart, qui continuera de varier aux alentours de la dizaine de points. 38-32 en faveur du Heat après 12 minutes !

Jusque là, le match était « serré », et ça ne va pas durer bien longtemps. Cleveland s’accroche approximativement 3 minutes 30 dans le second quart, mais dès lors que l’écart passe à +11 Miami, les Cavs prennent la vague en pleine face, et ne s’en relèveront pas. 11 points d’avance, puis 13, 15, 20… L’écart montera même à 30 points à l’approche de la mi-temps, dans un second quart ou Miami aura assoit sa domination, notamment grâce aux nombreux turnovers des Cavs et à une réussite au tir toujours au rendez-vous : 82-52 Miami à la pause !

Après le récital de la première mi-temps et l’intronisation du numéro 3 légendaire au surnom de Super-Héros, Miami gère tranquillement son avance pendant les troisième et quatrième quarts, et Erik Spoelstra fera même entrer Udonis Haslem sur le terrain pour débuter le dernier quart : Note intéressante, sur ses 10 petites minutes, Haslem terminera meilleur rebondeur du Heat, avec 5 ballons captés.

Résultat des courses ? Une large victoire du Heat 124-105, face à une équipe des Cavs qui aura finalement plus fait figuration qu’autre chose. Côté stats, on remarque deux choses : 7 des 11 joueurs du Heat ayant pris part au match ont marqué 13 points minimum, et personne n’a dépassé les 5 rebonds pris.
Nunn finit meilleur marqueur avec 24 points (et 8 passes), suivi par Robinson et ses 19 points à 50% de loin. Bam termine avec 15 points et 9 passes (meilleur passeur), Olynyk marque 17 points, Dragic 16 points, et le duo DJJ-Crowder marque 13 points chacun, le second ajoutant 5 interceptions.

Le MVP de la nuit : Le collectif bien huilé !

Hier soir fut le genre de rencontre ou il est assez compliqué de détacher un MVP. Kendrick Nunn aurait été un choix facile au vu de son statut de meilleur marqueur ainsi que de sa performance à la passe, mais on va aujourd’hui inclure ses coéquipiers avec lui. Entre un Nunn à l’aise face à son opposition, un « Point Bam » Adebayo très impactant en première mi-temps, un Duncan Robinson qui continue d’être en feu derrière l’arc, Jae Crowder qui fait passer deux semaines de présence pour 5 ans, un Kelly Olynyk pour une fois à l’impact positif, etc… Miami aura dominé les Cavs collectivement hier soir, comme le boxscore affiché en dessous peut l’indiquer.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s