Connect with us

News

Minnesota Timberwolves – Miami Heat : une première défaite qui fait mal

Dans ce second match du premier back-to-back de la saison, le Heat se déplaçait à Minnesota. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Spo nous a remis le même cinq de départ que la veille : Winslow-Nunn-Herro-Leonard-Adebayo.

Dans ce second match du premier back-to-back de la saison, le Heat se déplaçait à Minnesota. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Spo nous a remis le même cinq de départ que la veille : Winslow-Nunn-Herro-Leonard-Adebayo.

Le match démarre encore une fois assez mal, les Wolves artillant de loin. Towns est en feu, et finira avec 15 points après les douze premières minutes. Spoelstra lui avait mis Leonard pour éviter à Adebayo de prendre des fautes rapides, choix qui n’a pas été payant. Herro devait s’occuper de Wiggins, mais ce dernier va l’enfoncer plusieurs fois au poste, plus grand et plus physique. On sent que le Heat est fatigué, les Wolves prenant 6 rebonds offensifs contre 1 seul pour Miami, et scorant 9 points sur perte de balle alors que le Heat ne met aucun point dans ce domaine. Minnesota termine même le quart-temps sur un 21-6 et Miami compte 13 points de retard.

Le début du second quart-temps est un peu plus positif, le Heat repasse sous la barre des 10 points. Silva se bat bien et fait du bon travail en défense et sous le cercle. Robinson va se réveiller et scorer 10 points dans le seul second quart-temps, bien accompagné de la surprise Kendrick Nunn, qui termine la mi-temps à 18 points à 4/5 à trois points. Spo met Bam en défense sur KAT, et le futur MIP va complèment éteindre le pivot adverse. La défense se resserre et Miami va passer un 18-4 pour finir la mi-temps, permettant de mener de 2 points pour démarrer la seconde période.

Bam continue son travail défensif sur Towns, qui ne met plus rien. En plus de cela, Adebayo montre une meilleure activité en attaque et au rebond, ce qui lui permet de scorer un peu. Miami trouve son rythme pour compter jusqu’à 10 points d’avance grâce à des trois points de Dragic et Robinson, transformé en Wayne Ellington.

Dans le dernier quart-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup. Teague commence à chauffer, et Winslow se réveille. Il mettra 11 points dans ce quart-temps. Le pick and roll Teague/Towns fait mal, et le Heat a du mal à scorer. Puis Wiggins décida de se transformer en Steph Curry… L’ancien numéro un de draft va marquer trois tirs à trois points de suite, faisant passer les Wolves à +9 avec moins de trois minutes à jouer. Miami perd trop de ballons, et malgré deux tirs à trois points dans la dernière minute pour nous faire garder espoir, les Wolves rentrent leurs lancers et repartiront avec la victoire. Score final : 116-109.

Malgré la défaite, ce match reste encourageant pour la suite. Miami était toujours sans Butler, et même si l’équipe était menée, elle a montré du coeur pour revenir dans le match, et s’est battue jusqu’au bout. Le tout dans le second match d’un back-to-back à l’extérieur.

MVP de la nuit : Bam Adebayo. Dès qu’il a été missionné sur Towns, Bam a changé la donne en éteignant le meilleur joueur adverse. Il a aussi été très bon en attaque en fluidifiant l’attaque et a été présent au rebond. Il termine avec 13 points (6/10 au tir, 1/5 au lancer franc), 9 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et 3 contres.

source : stats.nba.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News