Connect with us

News

Miami Heat – Atlanta Hawks: Une belle confirmation

Après la très solide victoire du côté de la Floride, le Heat se rendait en Géorgie pour affronter le même adversaire: les Atlanta Hawks. Pour ce match, Justise Winslow, qui a ressenti des douleurs en bas du dos, Dion Waiters, James Johnson, KZ Okpala et Derrick Jones Jr sont absents. En face, l’intenable Trae Young est aussi en costume.

Pour débuter le match, Miami fait donc appel à Duncan Robinson pour intégrer le cinq majeur, en replaçant Kendrick Nunn à la mène. Ce dernier ne se pose aucune question et c’est bien lui qui lance le Heat dès les premiers instants. En face, Atlanta y croit malgré les absents. Le duo Kevin Huerter et John Collins prennent les devants et permettent aux Hawks de faire la course en tête, Miami n’étant pas parfaitement rentré dans son match, malgré les 8 points de Nunn. L’entrée de Goran Dragic va changer pas mal de choses, lui qui va bien faire jouer les siens et qui va exploiter parfaitement Bam Adebayo et l’ensemble du collectif. Ainsi, Miami va passer un cap et prendre l’avantage dans ce match sur un 13-2. La rentrée de Tyler Herro va apporter autant en terme de scoring, ce dont Miami avait besoin.

Le second quart est une catastrophe. Personne ne rentre des tirs, personne ne fait les bons choix et seul le jeune Tyrone Wallace du côté des Hawks montre un semblant de bonne chose, permettant aux siens de grappiller quelques points pour revenir à 52-46 à la mi-temps.

Et Kendrick Nunn explosa (encore)

Ce troisième quart temps, c’est le moment choisi par Kendrick Nunn pour à nouveau faire parler de lui en bien. Le rookie du Heat va tout simplement détruire à lui tout seul les Hawks sur cette période. Duncan Robinson apportera en terme de shoot extérieur avec ses 8 points mais c’est bien Nunn avec ses 14 points à 100% aux tirs sur le quart qui porte les Floridiens. En face, on accuse le coup et alors que l’écart monte à 18 points d’avance, le duo Jabari Parker DeAndre Brembry sauve tant bien que mal les meubles pour les Hawks (85-75).

Le dernier quart sera une énième démonstration des rookies. Malgré le retour effrayant des Hawks à moins de cinq unités en début de dernier quart temps, le trio Kendrick Nunn – Tyler Herro – Meyers Leonard fera le travail pour contrer le retour de Jabari Parker et permettra à Miami de s’imposer, non sans difficultés, 106-97.

Pour cela, Tyler Herro a ainsi scoré 17 points en sortie de banc, pour compléter les 16 points – 8 rebonds de Meyers Leonard, les 12 points de Duncan Robinson et les 12 points, 6 rebonds et 7 passes de Bam. Jimmy Butler a été très maladroit mais très important dans la fluidification du jeu et tous les domaines en dehors du scoring: 5 points, 9 rebonds, 11 passes, 6 interceptions et 3 contres. En face, les 23 points de Parker et les 18 de Bembry n’auront pas suffit.

Le MVP de la nuit: Qui d’autre que Kendrick Nunn ? Le jeune rookie a inscrit 14 points dans le seul 3ème quart temps, termine meilleur marqueur avec 28 points à 10/15 aux tirs et devient le 3ème joueur sur les 25 dernières années à marquer 112 points en 5 matchs, devant LeBron James et compagnie. De plus, il est le plus performant des rookies non drafté dans ce domaine. De quoi être assez impressionné par le bonhomme.

https://www.youtube.com/watch?v=y7No7CtvYoU

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News