Connect with us

News

Miami Heat – Cleveland Cavaliers: Une victoire solide et un retour !

Dès la fin de l’après-midi heure française, les nouvelles n’étaient pas forcément bonnes quant à la disponibilité de la totalité de l’effectif pour aller affronter les Cleveland Cavaliers, petite surprise de ce début de saison. Mais le Heat, autour d’un collectif toujours aussi solide, a parfaitement géré le coup.

Avant de débuter la rencontre, Erik Spoelstra a déjà du se creuser la tête pour identifier quelles allaient être ses rotations en cette nuit de match à Cleveland. Justise Winslow absent, KZ Okpala aussi, Derrick Jones Jr toujours sur le côté et James Johnson finalement malade manqueront à l’appel. Heureusement, Goran Dragic, malgré ses symptômes est prêt à jouer tout comme Tyler Herro dont la cheville tient le coup.

Ainsi, c’est avec le duo Kendrick Nunn – Duncan Robinson que le Heat va débuter le match et si le second réalisera une partie des plus moyennes, le premier retrouvera tout son allant offensif des premières semaines de compétition afin de finir meilleur marqueur côté Miami.

Dès le début de rencontre, c’est ainsi K-Nunn qui lance les siens sur un trois points, afin de poser les bases et d’étirer l’équipe des Cavaliers, permettant ainsi à Meyers Leonard et D-Rob de faire de même afin de mener rapidement 9-0. Déjà dos au mur, les Cavaliers prennent un temps mort et si cela leur permet de rentrer enfin dans le match, ça n’a aucun effet sur Kendrick Nunn qui continue d’enchaîner les points (7 dans le 1er quart). La rentrée de Goran Dragic permettra de relancer un nouvel allant offensif, alors que après le coup de chaud de début de match, le Heat est un tout petit peu plus brouillon. Le slovène utilise bien sa pénétration pour trouver des tirs faciles au panier et surtout pour trouver ses coéquipiers comme il le fait si bien. Ainsi, Miami va en remettre une couche pour rapidement mener 26-11, entre défense étouffante et attaque équilibrée, malgré quelques fautes et pertes de balle.

A l’aube du second quart, Cleveland pense avoir retrouvé son rythme. Derrière Jordan Clarkson et une entrée pas facile de Kelly Olynyk, les Cavs réussissent leur premier run du match (10-0) et reviennent petit à petit dans le match. Cependant, le Heat va réussir à se concentrer à nouveau et de manière quasi immédiate, cela coïncident avec le retour de Nunn sur le parquet. Ce dernier va enchaîner 5 points pour remettre un coup d’accélérateur et à côté de lui, Tyler Herro va sortir de sa boite pour réaliser le quart temps qu’il faut (12 points). Ainsi, Miami arrive à la mi-temps largement en tête, 68-44, avec une défense insolente et une adresse bien présente.

Les pertes de balle n’ont pas été un trop gros problème en première mi-temps, grâce à la réussite offensive, mais ce fût un soucis un peu plus impactant en seconde période. Dans ces 24 dernières minutes, Miami va tout simplement baisser d’intensité -comme souvent quand ils possèdent 29 points d’avance- et progressivement, Cleveland va revenir. Ainsi, après un troisième quart temps équilibré, Cleveland va de nouveau essayer de croire en ses chances alors que Miami a complètement baisser de rythme et shoot n’importe comment (27% dans le dernier quart dont 17 derrière l’arc). Kevin Love ne se fera pas prier et inscrira 10 points pour ramener les siens, en vain. Jamais les Cavs ne reviendront sous les 10 unités, malgré de belles frayeurs côté Floridien, et si Miami ne s’impose que 108-97, la démonstration fût bien plus importante que ça. Pour terminer, nous n’en avons pas forcément parlé plus haut, mais Bam Adebayo a de nouveau réalisé une performance monstrueuse, défensive et offensivement avec (16 points, 15 rebonds et 5 passes).

LE MVP DE LA NUIT: C’est sans aucun doute Kendrick Nunn, auteur d’un match très bon avec 23 points, 8 passes et 5 rebonds pour mener les siens à la victoire. Il a retrouvé son niveau et son impact de début se saison, et le niveau plafond de l’équipe le ressent tout de suite.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News