Connect with us

récaps

Miami Heat – New Orleans Pelicans : victoire assurée face à des Pelicans décimés

Le Heat recevait les Pelicans qui avaient (quasiment) plus de joueurs à l’infirmerie que sur le terrain : Ball, Ingram, Hart, Zion, Okafor. Côté Miami, ce n’était pas beaucoup mieux avec l’absence une nouvelle fois de Winslow, Okpala, Jones Jr et Waiters, mais aussi de Dragic, malade.

Le Heat recevait les Pelicans qui avaient (quasiment) plus de joueurs à l’infirmerie que sur le terrain : Ball, Ingram, Hart, Zion, Okafor. Côté Miami, ce n’était pas beaucoup mieux avec l’absence une nouvelle fois de Winslow, Okpala, Jones Jr et Waiters, mais aussi de Dragic, malade.

Le match démarre fort pour Kendrick Nunn qui score 9 points dans le premier quart-temps. Les Pels rentrent leurs tirs extérieurs, mais Miami va finalement resserrer sa défense pour passer un 9-2. Silva signe encore une belle entrée en jeu, avec 6 points très rapidement, et une énergie contagieuse. Miami mène donc 29-22.

Avec la second unit sur le terrain, on se rend vite compte de l’importance de Dragic. Beaucoup de ballons perdus, aucun tir ne rentre, et Alexander-Walker rentre tout : 8-0 Pels… Qui sera finalement répondu par un 9-0 Miami, qui prendra 10 points d’avance. Mais encore une fois, les Pelicans reviennent avec un 9-0. Les choix de tirs de Miami sont discutables à l’image d’un shoot à trois points en première intention contesté de Olynyk. La mi-temps se termine sur un floater de Bam au buzzer, 54-49 Heat.

Au retour des vestiaires, New Orleans montre plus d’envie et joue avec une belle intensité, et Miami perd encore beaucoup de ballons. Les Pelicans reviennent même à égalité et un joueur va changer la donne. Chris Silva entre, et le Heat passe un 9-0 grâce à son activité et son énergie : les visiteurs marquent seulement 4 points en plus de 6 minutes. L’American Airlines Arena explose sur la fin du quart-temps grâce à un dunk de Herro en contre et un trois de Robinson au buzzer.

Mais Miami n’arrive pas à distancer les Pels, encore à cause des pertes de balle et d’un Alexander-Walker complètement en feu. C’est à ce moment que Jimmy va prendre le jeu à son compte, en scorant et passant : le Heat passe un 10-0 pour monter à +15. Le Heat gère son avance, et Herro va définitivement sceller l’issue du match avec 5 points consécutifs. Score final 109-94.

Joueur du match : Jimmy Butler. Même malade et avec peu de réussite au tir, Jimmy a un impact. Après 6 turnovers, il réussit 7 passes sans perdre un ballon, et nous fait repasser à +10 dans le dernier quart-temps. Il termine avec 16 points, 8 rebonds, 13 passes, et un +/- de +22.

source : stats.nba.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in récaps