Connect with us

News

Miami – Golden State: Le Vice n’arrête pas l’invincibilité

Premier match de la saison pour la collection Vice (que vous pouvez retrouver ici), le tout à domicile évidemment, où le Heat est toujours invaincu cette saison. Pour espérer l’emporter, Jimmy Butler est bien de retour. Justise Winslow continue à sortir du banc.

Comme d’habitude, le Heat commence parfaitement le match. C’est le duo Kendrick Nunn et Duncan Robinson qui lance les assauts et qui permet au Heat de prendre immédiatement les devants. Les Warriors, toujours amputés de la moitié de leurs joueurs, prennent très rapidement l’eau. Jimmy Butler à la baguette (4 passes sur le premier quart), le Heat possède une réussite insolente sur ces premières minutes, avec notamment un D-Rob incandescent (12 points à 4/5 derrière l’arc) et les triple champions ne peuvent rien y faire. Défensivement, le Heat reste sur ses habitudes de début de partie avec une pression extrêmement importante, empêchant les Warriors d’accéder au panier ou de prendre ne serait-ce qu’un tir facile. D’autant plus qu’avec une telle faiblesse de rotation, ces derniers vont continuer à sombrer lors de la rentrée du quatuor Dragic/Olynyk/Herro/Winslow. Olynyk inscrit ainsi 8 points et les Warriors se retrouvent déjà à 20 points avant le second quart temps. (41-21)

Le banc du Heat continue de faire des merveilles. Herro est toujours aussi juste dans ses choix et efficace dans ses shoots et cette fois c’est Dragic qui s’occupe un peu plus du scoring. Assez paradoxalement, le retour des titulaires induira une baisse de régime, notamment à cause du manque de réussite de Butler. Ainsi, GS revient progressivement et n’est “que” à 13 unité à la pause (71-58).

Le retour des vestiaires est assez cataclysmique des deux côtés. Aucune réussite offensive (les deux équipes shootent à moins de 32%), aucune bonne décision à la passe (7 pertes de balle pour 2 passes décisives pour Miami) et seuls les lancers permettent de récupérer quelques points. Eric Paschall va tout de même réussir à ramener un peu les siens mais Spoelstra va rapidement relancer le banc pour apporter un nouveau souffle. Derrière Dragic, le Heat va recommencer à monter un peu l’écart afin de débuter le quatrième quart sur une bonne note. Le quatuor du banc, tellement plus performant que le cinq majeur ce soir, va ainsi terminer le match sur le parquet pour garder l’écart et remporter un huitième match consécutif à domicile.

Au final, Miami s’impose donc tranquillement 122-105. Jimmy Butler a fait un bon match mais a encore manqué de réussite (16 pts à 3/11 et 10/12 aux lancers), Tyler Herro a été excellent en sortie de banc (19 pt, 5/6 derrière l’arc), D-Rob a eu son petit coup de chaud et termine avec 16 points pendant que Nunn et Olynyk affichent 15 points chacun, a des réussites diverses (6/16 pour l’extérieur, 6/9 pour l’intérieur).

Le MVP du soir: Si Tyler Herro a encore fait une superbe partie, Goran Dragic a été un leader et un excellent détonateur en sortie de banc. Le meneur slovène termine avec 20 points à 9/13 aux tirs dont 8/9 à 2pts. Avec en plus 5 rebonds et 4 passes, il a parfaitement géré le banc, principal atout du heat ce soir.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News