Connect with us

News

Miami – Brooklyn: Une victoire miraculeuse

Premier match de notre gros road trip à l’extérieur avec le déplacement à Brooklyn. Pour cet affrontement, Tout le monde est disponible sauf KZ Okpala et Dion Waiters, qui a purgé sa suspension mais qui est inactif.

Au contraire de d’habitude, le Heat commence les choses assez calmement. Seul Jimmy Butler prend les choses en main et inscrit rapidement 8 points. Cependant, et comme c’est le cas depuis quelques temps et la blessure de Kyrie Irving, Spencer Dinwiddie est très en forme et score 10 points pour rendre la monnaie de sa pièce à l’ex Sixer. Les deux équipes ne sont pas en grosse réussite en dehors de ça et le score reste serré. Heureusement pour le Heat, et ce comme face aux Warriors, la rentrée de Goran Dragic va faire beaucoup de bien, malgré le petit coup de chaud de Joe Harris (10-0) qui garde les siens devant. Miami peut tout de même compter sur son banc, et l’apport décisif de Chris Silva, pour repasser devant en étant en tête au bout de 12 minutes (32-30).

Les deux équipes se tiennent toujours dans un mouchoir de poche. Chacun fait ce qu’il peut mais personne n’est très performant des deux côtés du terrain. Côté Floridien, Le mouvement offensif est cataclysmique et la défense très perméable. Spoelstra va bien tenter certains choses comme faire rentrer plusieurs shooteurs, en vain, puis tenter de doubler sur Dinwiddie, avec tout autant de réussite. Les Nets sont devants et si Goran Dragic réalise plusieurs tours de magie pour essayer de garder Miami devant avec ses 19 points et 4 passes en première mi-temps, Brooklyn et les 17 points de Dinwiddie vont accélérer un peu avant la pause pour mener 65-58.

Le retour des vestiaires ne sera pas fameux pour les deux équipes. Miami ne trouve aucune solution en attaque et continue d’être très irrégulier en défense. Seul Meyers Leonard, qui devient enfin un peu agressif, réussit à prendre et rentrer trois tirs extérieurs pour garder les siens dans le match. Encore une fois, c’est la rentrée du banc qui va arranger les choses car la sortie de Dinwiddie limite très rapidement les Nets. Seul DeAndre Jordan pose désormais quelques soucis à Miami qui arrive à repasser devant avant d’entamer la dernière période (83-81)

Pour débuter ce quart, c’est au tour de Théo Pinson de faire parler de lui. Complètement à côté de ses sneackers jusque là, le guard des Nets va enchaîner 5 points pour remettre les siens dans le bon sens. Brooklyn va ainsi reprendre les devants et Miami n’arrive plus à rien. Aucun shoot ne rentre, la défense est à nouveau perméable et Brooklyn s’envole vers une nouvelle victoire à domicile. Cependant, Jimmy Butler, invisible depuis le 1er quart, va de nouveau sortir de sa boite et alors qu’on en a tellement besoin, va être agressif au possible offensivement en allant chercher les lancers et défensivement pour enchaîner les stops, bien aidés par ses coéquipiers enfin motivés. Ainsi, Miami va passer un 10-0 dans les deux dernières minutes pour repasser devant et s’imposer 109-106 alors que Dinwiddie, héroïque jusque là, rate les deux balles de matchs.

Ainsi, Miami remporte assez miraculeusement le premier des trois matchs de ce road trip, grâce à des lancers de Jimmy Butler et Justise Winslow sur les dernières minutes. Le premier, auteur d’un premier quart et de deux dernières minutes très bonnes, termine avec 20 points à 5/17 aux tirs. Adebayo, pas incroyable ce soir affiche tout de même 17 points (6/14) et 16 rebonds. D-Rob et Winslow complètent la marque avec 10 points chacun (et 10 rebonds pour Robinson, record de saison).

LE MVP DE LA NUIT: Goran Dragic a encore été incroyable cette nuit. Si c’est bien Jimmy Butler qui finit le match et qui scelle la victoire, celle ci n’aurait pas été possible sans le meneur slovène qui nous a tenu dans ses bras pendant trois quart temps. Le sixième homme termine avec 24 points à 9/18 aux tirs et 6 passes décisives. Encore une belle perf’ du dragon qui enchaîne ces derniers temps. Et c’est une excellent chose pour Spoelstra et le Heat.

source photo: NBA.com

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News