Connect with us

News

Miami – Orlando: Et le Heat a sombré…

Seconde nuit d’un back to back intéressant et, après avoir dominé des Raptors dans un match des plus horribles, les hommes de Spoelstra se rendaient au Amway Center pour y affronter leurs meilleurs ennemis, toujours sans Winslow.

D’entrée de jeu, on peut voir le Heat vouloir emballer la partie. Comme souvent, Miami veut faire la course en tête et, dans un back to back où la fatigue s’annonce impactante, il faut essayer de récupérer la plus grosse marge d’erreur possible le plus rapidement possible. C’est pourquoi dès le début de match, Jimmy Butler porte les siens sur ses épaules et, dans son agressivité qui le caractérise temps, va chercher des points à l’intérieurs. C’est de cette manière que Miami, sans par contre réussir à créer l’écart, va faire la course en tête dans les 12 premières minutes. Ou du moins dans les 8 premières car l’entrée de Terrence Ross va immédiatement poser soucis à Miami qui n’arrive pas à l’arrêter. L’ ancien Raptor trouvera immédiatement les dispositions qu’il recherche et avec trois paniers primés, placera le Heat à 5 points à la fin du premier quart temps (27-22).

Et c’est le moment choisit par Miami pour petit à petit diminuer d’impact. Ou plutôt, le moment choisit par Orlando pour profiter des dispositions pour augmenter l’impact défensif et continuer d’appuyer là où ça fait mal. Car avec Jimmy Butler sur le banc, Miami va continuer à galérer face à Ross et consort. Aucune réussite aux tirs extérieurs, quelques pertes de balle et des retards défensifs offrant à l’adversaire de nombreux lancers qu’ils convertissent évidemment. Ainsi, Miami arrive à la mi-temps avec 12 points de retard.

Au retour des vestiaires, Miami mais un peu du mal à démarrer, l’écart montant à 15 points, mais très vite le Heat resserre tout ça et est enfin efficace en attaque. Butler continue à trouver des lancers, Meyers Leonard rentre des trois points, l’équipe ne perd pas trop de ballon et Bam Adebayo est parfait. La confiance revient petit à petit (même si elle n’est jamais partie avec cette équipe) et le dernier quart s’annonce équilibré et à suspens. Du moins c’est ce que l’on croyait car Miami est rentré en Floride du Sud juste après le premier quart temps….

Une défense adverse retrouvée et une attaque du Heat qui s’évapore et Miami réalise ce qui est peut être le pire quart temps de l’histoire de la franchise: défaite 21-6, 6 pertes de balle, 3 paniers rentrés sur 19 tentés, 0 lancers récupérés, 0 paniers rentrés derrière l’arc sur 10 tentatives et le second quart le moins prolifique de l’Histoire de l’équipe… un naufrage. Ainsi s’impose finalement 105-85 sans forcément être brillant mais suffisamment solide pour battre ce Heat là. Terrence Ross affiche 25 points, Nikola Vucevic 20 points, 11 rebonds et 7 passes et Aaron Gordon 16 points. Du côté du Heat, seuls Jimmy Butler (23 points, 10 rebonds, 7 passes mais 6 pertes de balle) et Bam Adebayo (14 points, 10 rebonds) ont été au niveau.

Le MVP de la nuit: le quatrième quart temps et ses 6 points marqués…

https://www.youtube.com/watch?v=elvooBwD46c

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News