Connect with us

News

San Antonio Spurs – Miami Heat : Des dernières minutes fatales…

Résumé de la rencontre Spurs-Heat du 19 Janvier !

Après la victoire 106-100 d’il y a quelques jours en Floride, Heat et Spurs se retrouvaient à nouveau pour la seconde et dernière confrontation de la saison, et premier match d’un back to back pour Miami, qui enchaîne avec Sacramento.
Justise Winslow est encore et toujours, à notre plus grande tristesse, absent pour ce match.

La rencontre débute assez bien pour le Heat, notamment grâce à un Duncan Robinson en feu, qui débute son match (après une faute dommageable, certes…) sur un 4/4 de loin (Il ne rentrera plus rien du match), permettant à Miami de creuser un premier écart suite à un run de 11-0, bien aidé par quatre pertes de balles provoquées. Malheureusement, les Spurs reviennent et réduisent l’écart, notamment grâce à une seconde faute commise derrière l’arc, qui accorde trois lancers à Patty Mills. La remontée des locaux coïncide avec l’arrivée sur le terrain des remplaçants, chose qui n’augure rien de bon. Après 12 minutes, le Heat mène 31-28.

Le second quart ne laissait pas présager de très belles choses si on se fiait à la fin du précédent, et Mills confirme dès la première action par une bombe de loin pour égaliser. Les Spurs vont profiter d’un élan de réussite derrière l’arc pour créer un écart à leur tour, qu’ils feront monter jusqu’à +12, alors que le Heat peine à remonter malgré les efforts de Butler et de Nunn. Le Heat parviendra tout de même à revenir à -4, avant une faute de DJJ qui accordera deux lancers à DeRozan pour clore ce second quart : 60-54 pour les Spurs à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, la donne commence à évoluer puisque plus personne ne se retrouve en mesure d’amorcer un véritable run. Les deux équipes se rendent coup pour coup pour mieux se neutraliser mutuellement (plus gros écart crée durant ce quart : 6 points). La dynamique restera la même tout au long du quart, un Heat en léger manque de régularité mais maintenu à flot par Goran Dragic en fin de quart-temps, face à des Spurs qui profitent de quelques errements défensifs. Résultat des courses, 86-84 pour les locaux, préparez vous pour un money-time longue durée dans le Texas.

Le dernier quart-temps, en toute logique, ressemble plus à une guerre de tranchées. Chaque minute qui passe rend chaque panier d’autant plus crucial, et bien que l’on pourrait discuter quelques peu de l’arbitrage après des no-calls discutables sur Duncan Robinson (0/7 de loin après son premier quart magnifique) ou Kendrick Nunn, le manque de régularité offensive fut crucial, et aura ultimement coûté le match au Heat, là ou les Spurs ont su en faire payer le prix fort. La rencontre se clôture sur le score de 107-102 pour les Spurs, privant Miami d’une 5eme victoire face aux Texans en saison régulière (oui, c’est peu).

Côté boxscore, Bam Adebayo termine avec 21 points, 16 rebonds, 6 passes et 2 interceptions. Butler marque 16 points, Dragic 19 et Nunn 18. Côté Spurs, DeRozan frôle le triple double avec un 20-9-9, suivi d’un Aldridge à 20 points et d’un Mills à 18.

Le MVP de la nuit : Bam Adebayo.

Au de-là d’afficher la meilleure ligne statistique du Heat (et la plus complète), Bam aura, une énième fois, démontré toute son importance des deux côtés du terrain. Une propreté offensive (5/5 aux lancers en plus d’un 8/13 au tir, on prend !) qui fait plaisir, surtout comparé à d’autres ce soir (Jimmy, Duncan, on vous voit), de l’agressivité, du hustle et une présence défensive qui compte : Obligé DeRozan à renoncer à attaquer le panier après un switch, comme beaucoup d’autres extérieurs, une grosse défense (bien aidé par James Johnson) sur Aldridge sous le panier dans le 4eme quart, difficile de reprocher grand chose à Bam, une nouvelle fois.
Si ce n’est cette perte de balle un peu idiote sur une mauvaise passe dans le clutch time, alors que Miami menait d’un point…



Source : stats.nba.com

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News