Connect with us

News

Miami Heat – Washington Wizards : Un énième ascenseur émotionnel, mais la victoire au bout !

Résumé du match entre Heat et Wizards de la nuit du 22 au 23 Janvier !

Troisième rencontre de la saison entre Heat et Wizards, la dernière en Floride avant un dernier déplacement dans la capitale en Mars prochain.
Jimmy Butler, Goran Dragic et Duncan Robinson étaient tous annoncés questionable, mais ont bel et bien participés à la rencontre.

Le début de la rencontre est assez poussive pour Miami, avec deux pertes de balles très rapide : Une “3 seconds violation” de Meyers Leonard et une faute offensive de Bam Adebayo. Heureusement, il suffit d’un premier trois points de Duncan Robinson pour lancer la machine, avant d’en rentrer un second, créant ainsi un premier écart de 7 points. Un écart qui se maintiendra plus ou moins, en partie dû à l’incapacité des Wizards de scorer, notamment de loin. Les visiteurs réussiront malgré tout un rapproché en fin de premier quart face aux remplaçants du Heat, concluant par un trois points au buzzer de Davis Bertans (encore et toujours) : Résultat après 12 minutes, 30-27 pour le Heat, bien porté par les 10 points de Kendrick Nunn.

Heureusement, le second quart ne débute comme le dernier s’est terminé. Le duo Dragic-Olynyk (oui oui, vous avez bien lu) porte le Heat offensivement dans les premières minutes : 6 points et 2 passes (pour ce même Olynyk) pour le premier, et 10 points pour le second. Voilà qui permet notamment à Miami de creuser rapidement l’écart à nouveau, et pas des moindres : 13 points d’avance après 6 minutes de jeu, les Wizards commencent à prendre la marée. La suite du quart ira dans le même sens, et ce malgré les efforts des extérieurs des Wizards. L’écart monte même jusqu’à +21 grâce aux lancers de Jimmy Butler. Cependant, Jordan McRae réduira l’écart à +19 sur la ligne pour clore cette première mi-temps : 69-50 pour Miami ! On se dit que c’est plutôt bien parti.

Malheureusement, au retour des vestiaires, la donne s’inverse totalement. Le Heat déjoue et encaisse un 19-3, oui, un 19-3 en 5 minutes qui permet à Washington de revenir dans la rencontre à vitesse grand W. Miami peut à nouveau remercier son meneur Slovène et son tir à mi-distance, ainsi que Tyler Herro qui enchaîne derrière l’arc (3/3 dans le quart-temps), pour se redonner un peu d’air et endiguer la folle remontée des visiteurs, alors que Bradley Beal commence à bien préchauffer de son côté malgré ses soucis de fautes. L’écart finira par se stabiliser aux alentours des 5 points, tantôt juste en dessous, tantôt un peu au dessus pour terminer ce troisième quart un peu fou. Le Heat mène 90-83 après trois quart temps, la fin de match risque d’être tendue…

Un petit peu dans la même veine que ce qui vient de suivre, le quatrième quart tourne plutôt à l’avantage des Wizards, et ce malgré un Heat qui gardera longuement l’avantage au score, en grande partie grâce aux Batman et Robin du soir, Dragic et Herro. L’homme qui prendra ses responsabilités dans les dernières minutes sera Bradley Beal, qui donnera trois points d’avance aux Wizards avec 1 minute et 35 secondes à jouer. Pile une minute plus tard, Herro décale James Johnson, seul dans le corner, filoche, 118 partout. Beal aura bien le shoot de la gagne, défendu par Bam “Not a mismatch” Adebayo, mais le score en restera là suite à son in and out. Direction la 8eme prolongation de la saison pour Miami !
Le Heat parviendra une nouvelle fois à s’en sortir en OT. Tout d’abord, Jimmy Butler aux lancers, Herro derrière l’arc pour donner 5 points d’avance que les Wizards ne pourront pas remonter. C’est Goran Dragic qui scelle la rencontre sur la ligne, clôturant la rencontre sur le score de 134-129 pour Miami.
Côté boxscore, Tyler Herro termine meilleur marqueur du Heat avec 25 points (à 7/9 de loin), notre dragon Slovène préféré termine avec 22 points et 10 passes, tandis que Jimmy Butler dépose 24 points, 10 passes et 7 rebonds, à 16/18 aux lancers francs.
Côté Wizards, Bradley Beal dépose 38 points (meilleur marqueur du match), suivi des 24 unités de Davis Bertans ou encore des 14 d’Isaiah Thomas et Jordan McRae.

Les MVP’s de la nuit : “Batman” Dragic et “Robin” Herro.

Le back-court de la second unit du Heat aura, et ce n’est pas la première fois, été CRUCIAL dans cette 8eme victoire en 8 matchs terminés en prolongation. Le dragon s’est occupé à la fois du scoring et de la distribution, alternant mid-range et step-back assassins ainsi que des bonnes passes pour Bam, Olynyk ou encore DJJ au alley-oop. Quand à Herro, son 7/9 à trois points parle pour lui. Présent quand il a fallu répondre à la remontée des Wizards, le rookie nous prouve à nouveau qu’il n’a pas peur des responsabilités, et ça, ça va directement dans nos veines.
Grosse mention à Jimmy Butler évidemment, qui a encore une fois été impressionnant dans sa capacité à aller chercher des fautes (Bradley Beal et Jordan McRae s’en souviendront), une bonne partie de ses 16 lancers rentrés ayant eux aussi, bien aidés le Heat à garder ses distances durant la rencontre, puis à sceller le match en prolongation.


https://www.youtube.com/watch?v=nFibYW-0x5k
Les highlights du match

Source : stats.nba.com

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News