Connect with us

News

Miami Heat – Orlando Magic : défoncer le Magic, bel hommage aux Finales de Kobe en 2009

On recevait hier le Magic dans un match chargé d’émotions. Beaucoup de jerseys de Kobe dans la salle, une belle vidéo hommage, violation des 24 secondes puis des 8 secondes, et les chants “Kobe, Kobe”. Le match peut démarrer.

On recevait hier le Magic dans un match chargé d’émotions. Beaucoup de jerseys de Kobe dans la salle, une belle vidéo hommage, violation des 24 secondes puis des 8 secondes, et les chants “Kobe, Kobe”. Le match peut démarrer.

Et c’est Bam qui lance les hostilité, avec une confiance en son tir qu’on avait encore jamais vu. Avec ses Kobe aux pieds, il lance son match avec un 4/4 au tir, la défense est au niveau, les shooteurs en feu, et Miami prend rapidement un avantage d’une dizaine de points. Dans le second quart-temps, Orlando va revenir petit à petit mais sans vraiment inquiéter Miami, très confiant. Le Heat mène de 6 points à la pause (54-48), et Bam affiche déjà 10 points, 5 rebonds et 4 passes.

Au retour des vestiaires, le Heat est très concentré, la défense est excellente et le ballon bouge très bien en attaque. Résultat, Bam s’occupe de tout et Miami passe un 20-4 pour définitivement prendre l’ascendant sur son adversaire du soir. Duncan Robinson en profite pour faire son 6e match de suite à plus de 4 tirs à trois points rentrés, laissant un message pour que la NBA l’invite au concours à trois points. Orlando arrive à passer un 8-0 et la quart-temps se termine sur le score de 85-71. Robinson, puis Olynyk et James Johnson enterrent finalement les espoirs du Magic, faisant passer l’écart à 23 points. Orlando tente à nouveau un run mais Miami y met court rapidement, et les titulaires sortent avec deux minutes sur le chrono, sauf Bam qui enregistre son 3e triple double de la saison ! On a même le droit à une apparition du nouveau two-way Gabe Vincent et de Chris Silva. Score final, 113-92 et les “Kobe, Kobe” qui retentissent au buzzer.

MVP de la nuit : Bam Adebayo : 20 points (10/16), 10 rebonds, 10 passes, 1 interception, 1 turnover, 0 faute. Il a donné le ton en début de match et était partout. Quel homme.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News