Connect with us

News

Miami – Orlando: Nous sommes les Meyers de Floride

Deuxième match en deux semaines contre le Orlando Magic. Pour cette nuit, le Heat retrouve néanmoins Kendrick Nunn, absent ces derniers temps et seul Justise Winslow manque à l’appel. Qui a pris la tête de la Floride ? Voici le résumé de Miami Heat France.

Dès le début de match, on peut observer les bienfaits des quelques jours de repos que le Heat a eu. Jimmy Butler est extrêmement agressif et inscrit rapidement 6 points, permettant au Heat de prendre les devants. Si Miami tient le gouvernail au score grâce à son franchise player, le Magic donne du mal à retordre a ses invités du soir et ce grâce au duo Aaron Gordon – Markelle Fultz, intenable sur ces douze premières minutes. Auteurs de 16 points, les deux joueurs gardent les locaux dans le match et quand Jimmy essaye d’accélérer, Gordon lui répond grâce à des tirs extérieurs… Ainsi, aucune des deux équipes n’arrive à faire le break et l’écart ne dépasse pas les cinq points, même lors des entrées des bancs. Le Heat peut compter sur ses deux arrières remplaçants que sont Tyler Herro (12 points !) et Goran Dragic pour remettre un coup d’accélérateur en second quart et, continuant sur sa lancée offensive, Miami arrive à la mi-temps tranquillement en tête grâce à un petit run juste avant la pause, malgré l’apport toujours aussi présent de Gordon (57-49)

On peut penser que la pause peut faire du bien aux joueurs, et pourtant le retour des vestiaires sera compliqué pour les deux équipes. Ces dernières ont laissé la réussite dans les douches et le troisième quart temps est assez immangeable offensivement. Personne ne trouve la cible et ainsi, Orlando doit s’appuyer sur Nikola Vucevic (11 points) pour trouver des points pendant que du côté de Miami, Butler va les chercher sur la ligne. Heureusement pour nous, dans ces affreuses douze minutes, un rayon de soleil va faire son apparition. C’est Meyers Leonard qui, discret en première mi-temps et gêné par les fautes, va sortir de nulle part et ne plus jamais redescendre de son nuage. Avec 8 points à 3-5 aux tirs sur ce quart, une bonne défense et une grosse présence aux rebonds (7), l’ancien Blazer affiche déjà son second double double de la saison aux termes des 36 premières minutes. Mieux encore, il ne va pas s’arrêter là.

Car suite au coup de chaud de Tyler Herro qui rentre deux trois points après que Evan Fournier (très moyen ce soir) ait ramené les siens à 6, Meyers Leonard va à nouveau faire parler de lui en enchaînant les paniers et les rebonds. Miami repasse ainsi de 6 à 13 points d’écart grâce à son géant blond et respire un peu. Jimmy Butler continue de gérer le tempo, Bam s’amuse à claquer quelques contres sur Gordon et quand Orlando pense à nouveau avoir une chance de réaliser le Hold-up, c’est encore Tyler Herro, maître du quatrième quart temps, qui va anéantir les espoirs des locaux sur un énième rebond offensif de Derrick Jones Jr, qui en aura récupéré cinq ce soir ! C’est comme ça que grâce à 11 des 23 points de notre Herro Floridien, Miami va réussir à terminer le travail rondement mené, que ce soit offensivement ou défensivement et à s’imposer pour la seconde fois consécutive face à ses rivaux locaux, cette fois 102-89.

Jimmy Butler aura été excellent malgré deux airballs à trois points et termine avec 24 points. A ses côtés, Bam n’a scoré que 4 points mais affiche 14 rebonds, 5 passes et 4 contres pour compléter tout ça. Duncan Robinson a comme à son habitude rentrer ses 3 trois points et Kendrick Nunn a joué un peu pour son retour, terminant avec 6 unités. Goran Dragic affiche 11 points et 6 passes en sortie de banc et Tyler Herro, 23 points pour faire gagner les siens !

LE MVP DE LA NUIT: Obligé de garder ce titre honorifique pour Meyers Leonard, tant il a apporté offensivement tout en étant solide défensivement et incroyable aux rebonds. Cette nuit, le géant termine avec 18 points et 14 rebonds (record pour lui au Heat) et a été fondamental dans la victoire, tout en n’omettant pas de féliciter ses camarades en interview post-match. Un énorme plaisir !

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News