Connect with us

brèves

Ça nous manque…

Depuis le 11 mars dernier, la NBA est à l’arrêt. Le COVID 19 a stoppé toute activité brusquement et depuis nous empêche de profiter de notre passion. Voici le florilège de tout ce qui nous manque, ou pas, dans la vie quotidienne d’un fan de Miami.

Ça nous manque de voir Duncan Robinson rentrer 10 tirs à 3 points face à des joueurs qui ne le connaissent pas.

Ça nous manque de prendre 15 points d’avance dans le premier quart.

Ça nous manque de perdre ces 15 points d’avance dans le troisième quart.

Ça nous manque de voir Tyler Herro être clutch comme pas possible pour nous apporter des victoires.

Ça nous manque de voir Udonis Haslem faire l’assistant coach sur le banc.

Ça nous manque de voir Spoelstra prendre des temps mort parce qu’il est énervé.

Ça nous manque de voir Jimmy Butler martyriser les défenses adverses.

Ça nous manque de voir Jimmy Butler martyriser les attaques adverses.

Ça nous manque de voir Bam Adebayo maintenir Giannis à 30% aux tirs.

Ça nous manque de voir Kelly Olynyk provoquer un passage en force.

Ça nous manque de perdre en back-to-back.

Ça nous manque de voir Meyers Leonard donner des coups de marteau imaginaire.

Ça nous manque de battre les Sixers.

Ça nous manque aussi de battre les Bucks.

Ça nous manque de voir les gradins vides parce que tout le monde est dans les embouteillages.

Ça nous manque d’enchaîner cinq victoires à domicile pour perdre contre les Suns, les Hawks et les Pistons en déplacement (avec tout le respect qu’on a pour eux).

Ça nous manque de voir Jimmy Butler vouloir se taper avec TJ Warren ou Karl Anthony Towns.

Ça nous manque de nous lever à deux heures du matin pour voir 45 minutes de pub au milieu du match.

Ça nous manque de supposer quelles confrontations on va avoir en playoffs alors qu’on sait tous qu’on va affronter les Sixers.

Ça nous manque de voir Tyler Herro sortir d’un match à 9 points pour aller draguer sur Instagram.

Ça nous manque de voir les adversaires chercher le switch sur pick and roll pour avoir Bam en isolation en pensant que c’est une bonne idée.

Ça nous manque de voir Pat Riley satisfait en pensant déjà à son futur Big Three dans les tribunes.

Ça nous manque de voir Dwyane Wade faire de la propagande auprès de Beal pour qu’il vienne à South Beach

Ça nous manque de voir Derrick Jones Jr toucher le toit de l’American Airlines Arena pour déposer un poster sur le front du pivot adverse.

Ça nous manque d’étudier la prochaine draft en imaginant quel steal va bien réaliser Andy Elisburg.

Ça nous manque de nous demander dans quel trade va bien pouvoir atterrir Kelly Olynyk.

Ça nous manque de voir trois news par jour annonçant que KZ Okpala rejoint le Heat, puis la G-League, puis le Heat, puis la G-League, puis Waiters au KFC, puis le Heat.

Ça nous manque de voir Chris Silva rentrer pour 25 secondes de jeu, prendre 7 rebonds offensifs et ressortir en ayant un +/- de – 9.

Ça nous manque de voir Udonis Haslem mettre son jogging à la place de son costume trois pièces.

Ça nous manque de voir ces superbes maillots vices.

Ça nous manque de discuter sur Twitter en pleine nuit avec vous.

Ça nous manque de penser à Justise Winslow avec des étoiles plein les yeux.

Ça nous manque de pleurer en voyant Ryan Anderson toujours dans notre cap.

Ça nous manque de voir Paul Pierce sortir en fauteuil roulant.

Ça nous manque de nous faire les top 10 le matin.

Ça nous manque de rappeler au Magic qui est la meilleure franchise de Floride.

Ça nous manque de crier haut et fort que Derrick Jones Jr a gagné le Slam Dunk Contest.

Ça nous manque de voir Tyler se prendre pour un black de 2m15 et 142 kilos.

Ça nous manque de vous dire que prime Wade est meilleur que prime Kobe (ce qui est la vérité).

Ça nous manque de voir le dragon sortir du banc et exploser les bancs adverses.

Ça nous manque d’entendre Eric Reid et John Crotty.

Ça nous manque de voir Trae Young terminer le game avant de se prendre un 21-0.

Enfin bref, la NBA nous manque.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in brèves