Connect with us

News

Boston Celtics – Miami Heat – Game 1 : Bam Adebayo a dit NON.

Résumé du match 1 entre Celtics et Heat !

Nous y sommes messieurs dames ! Les finales de conférence ! Boston et Miami s’y retrouvant donc pour la première fois depuis 2012.
Aucun absents notable à signaler des deux côtés pour ce premier match.

Le début de rencontre est assez affreux côté Heat. Marcus Smart enfile deux trois points pour commencer, et Duncan Robinson se trouve en foul trouble au bout de trois minutes de jeu. En voilà de mauvais signes. Après avoir rapidement pris une avance de 9 points, les Celtics sont en mesure de maintenir un Heat combatif à distance, notamment grâce à un Marcus Smart très en jambes (10 points sur ce premier quart) : 26-18 pour Boston après 12 minutes.

En interview, Erik Spoelstra déclare que son équipe doit exécuter avec plus de rigueur : C’est précisément ce qu’il va se passer. Goran Dragic se réveille et permet au Heat de recoller au score (11 points dans le deuxième quart), tandis que Tyler Herro et Bam Adebayo délivrent caviar sur caviar (11 passes décisives à deux !). Le Heat place les runs attendus, et prennent temporairement le lead. Les deux équipes rentreront au vestiaire dos à dos cependant : 55 partout à la mi-temps.

Le troisième quart voit la défense de Boston prendre le dessus, et cela leur profite derrière. Le duo Tatum-Smart compile 46 points à deux à la fin de ce troisième quart, et permettent à Boston de se redonner un peu d’air, face à un Heat qui retombe dans ses travers : 4 fautes pour Robinson, accumulation de pertes de balle et une adresse ayant quelques peu disparue. Résultat, +12 Celtics avant le dernier quart : 83-71.

Le Heat parvient assez vite à revenir à -4, sous l’impulsion d’un Bam Adebayo un peu plus agressif. Les dernières minutes sont le “nail bitter” auquel on pouvait s’attendre, chaque équipe se rendant coup pour coup. Boston reste longtemps devant, mais Tyler Herro, grâce à deux énormes trois points (sans oublier celui de Jimmy Butler qui donnera un point d’avance) permet au Heat de recoller par deux fois. Jayson Tatum parvient à égaliser sur la ligne des lancers : 106-106, direction la prolongation !
Boston prend rapidement 4 points d’avance dans ces 5 dernières minutes, mais Dragic permet à Miami de recoller en obtenant la 6ème faute de Daniel Theis. Crowder redonne ensuite un point d’avance sur un trois point, avant qu’Adebayo n’en donne trois sur un dunk. Les deux équipes s’échangent le lead : Kemba au step-back ? Réponse de Butler sur la ligne des lancers.
Et voici venir l’action du match : Jayson Tatum pénètre, monte au dunk visiblement seul… Pour se voir contrer par Bam Adebayo en second rideau, sur la planche ! C’est ce contre salvateur, ajouté à un dernier passage sur la ligne, qui offrira la victoire au Heat lors de ce game 1 : 117-114 !

Niveau stats, c’est Goran Dragic qui mène la danse pour Miami : 29 points avec l’efficacité qui va avec. Il est suivi de Jae Crowder (22 points, 5/9 de loin), Jimmy Butler (20 points) et Bam Adebayo (18 points, 9 passes). En sortie de banc, Tyler Herro frôle le triple double : 12 points, 11 rebonds, 9 passes en plus de ses gros shoots.
Côté Boston, Jayson Tatum termine avec 30 points et 14 rebonds. Il est accompagné par Marcus Smart (26 points à 6/13 de loin) et Jaylen Brown (17 points). Kemba Walker quand à lui, malgré ses 19 points et quelques gros tirs à mi-distance, aura eu bien du mal à se mettre en rythme face à la défense du Heat : Pour preuve, il termine son match à 1/9 à trois points.

Le joueur du match : Bam Adebayo en mode “I said no, no, no.”

Difficile de parler du match de Bam sans, évidemment, revenir sur ce contre clutch sur Jayson Tatum. Des deux côtés du terrain, Bam démontre qu’il est tout à fait capable d’exécuter ce que l’on appelle dans le jargon les “winning plays”. Au de-là de ça, son impact à l’intérieur s’est fait sentir en fin de match malgré le faible nombre de rebonds pris. Le plus gros impact de Bam tout au long du match réside cependant dans le playmaking. Co-meilleur passeur du match avec Tyler Herro, Bam a une nouvelle fois été en mesure de déliver quelques beaux caviars, notamment cette bounce pass pour Jimmy Butler dans le second quart.
Pour finir, grosse mention à Goran Dragic, meilleur marqueur du Heat avec ses 29 points, sans qui Miami n’aurait surement jamais été en position de gagner cette rencontre.


Les highlights du match

Source : stats.nba.com

Fan de la meilleure franchise de NBA depuis 2014. Ma foi en Erik Spoelstra est inébranlable, et la votre devrait l’être également.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News