Connect with us

News

Boston Celtics – Miami Heat, game 3: retour sur terre

Retour sur terre pour “notre” équipe après deux matchs fous. Cette fois, Boston a réagi et a réussi à prendre le dessus complet sur quasiment toute l’équipe. Résumé de ce premier naufrage.

Dès le début du match, une nouvelle vient ternir l’horizon victorieux de l’équipe. C’est officiel, Gordon Hayward est de retour dans la rotation des Celtics.

Assez logiquement, il ne débute pas et c’est Marcus “Michael Jordan” Smart qui reste titulaire. Et c’est d’ailleurs ce dernier qui lance les hostilités avec les premiers points du match. A priori, ses chamailleries avec Jaylen Brown ont porté ses fruits étant donné qu’après l’arrière, c’est au tour de Brown de prendre les choses en main et d’être agressif au possible pour donner déjà l’avantage aux siens. Dans n’importe quel match, c’est un début normal. Mais cette fois, on voit déjà que Boston en veut plus et que Miami est pas dedans.

Même Kemba Walker, invisible jusqu’ici dans la série, a décidé de jouer au basket et se permet d’aller chercher les points. De l’autre côté, personne n’y arrive. Goran Dragic est à la ramasse, rate ses shoots et perd ses ballons, Jimmy Butler est absent et seul Bam Adebayo tient son rang. Souvent, Miami peut se targuer d’avoir un banc pour compenser les difficultés du 5. Mais cette fois, même le banc se rate (0/7 aux tirs). Boston a ainsi 9 points d’avance mais semble être à +34.

Le second quart, place du retour au score dans le match 1, ne sera pas bénéfique au Heat cette fois. Si Tyler Herro est complètement fou (16 pts à 6/8), il est bien trop seul et le trio Tatum-Walker-Brown se fait plaisir en manipulant toute l’équipe de Erik Spoelstra. Dominés aux rebonds, Miami n’arrive même pas (manque de motivation ?) à récupérer des secondes chances pour des points faciles. Sans surprise, l’écart augmente et le Heat arrive à -12 à a mi-temps (63-50).

Au retour des vestiaires, c’est la HeatCulture qui devrait revenir. Bam Adebayo tente tout pour ramener les siens, étant présent absolument partout. Malheureusement, rien ne va ce soir. Jimmy est toujours absent, aucun shoot ne rentre et Boston est quasi parfait (excepté à la réussite aux shoots). Le duo Tatum-Brown continue son chantier et tient Boston tranquillement devant, dans une partie où rien ne semble pouvoir bouger.

Et le quatrième quart temps sera (quasiment) identique, excepté que c’est au tour de Smart de prendre le relai. Là encore, Boston déroule et si Bam est toujours au niveau et que Jimmy se réveille enfin, la marche semble trop haute sur cette partie. Boston arrive à la vingtaine de points d’avance et s’envole vers la victoire. Du moins jusqu’à ce que Duncan Robinson prenne feu. Le shooteur fou du Heat va enchaîner derrière l’arc et va ramener les siens à -5 dans la dernière minute, mais Smart finira le travail au lancer.

Finalement, Boston s’impose 117-106 de manière très méritée et avec un score limite difficile pour eux. Brown a été fou avec 26 points Tatum grand avec 25 points, 14 rebonds et 8 passes et le duo Walker-Smart solide avec respectivement 21 et 20 points. Du côté du Heat, Tyler affiche 22, Jimmy un gentil 17 et Bam une très belle ligne: 27 points, 16 rebonds, 3 steals et 2 contres. Goran a été cataclysmique avec un +/- de -29 (!!). Du côté de Miami, il faudra absolument jouer avec plus d’envie pour ne pas voir les verts égaliser dès le prochain match.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News