Connect with us

News

Lakers – Heat, Game 2: Un duo adverse intouchable pour le Heat

Match 2 des finales NBA avec un cinq majeur complètement remanié de par les absences de Dragic et Bam. Pour cela, Tyler Herro intègre le 5 et Meyers Leonard se retrouve titulaire face à Anthony Davis et Dwight Howard…

Etant donné les conditions de départ de ce match, Miami débute plutôt bien sa partie avec un Butler à la passe et des titulaires plutôt efficace. Malheureusement pour les hommes de Spoelstra, la titularisation de Leonard va vite tourner au vinaigre. Complètement dépassé en défense, l’ex Blazer se voit détruire par Dwight, Davis et compagnie. Avec 17 points quasi consécutifs à l’intérieur, les Lakers savent où ils doivent appuyer et prennent déjà l’avantage. Heureusement pour nous, la réussite extérieure de Danny Green ou autre KCP, est complètement absente et avec 1/8, Miami sait au moins d’où vient le danger (même si Leonard et Olynyk n’arrivent toujours pas à le contrer). Même Kyle Kuzma va s’amuser en rentrant, c’est dire le niveau intérieur de notre raquette sans Bam. Malgré cela, Miami ne lâche rien et reste à quelques points des champions de l’Ouest.

Mais cela va rapidement tourner en faveur de pourpre et or car dès le début du second quart, ils vont accélérer, grâce aussi à un duo Rajon Rondo-Alex Caruso devenu Stephen Curry-Klay Thompson. Intenable, le duo du banc fait mal à Miami et si le Heat arrive à revenir à 4 unités, en milieu de quart temps, le duo LeBron James-Anthony Davis (de retour) est bien trop intouchable pour pouvoir rivaliser. D’autant que LeBron James s’arrange pour se retrouver après plusieurs pick and roll sur le pauvre Duncan Robinson qui ne peut rien faire. L’intelligence offensive des Lakers empêche Miami de cacher ses joueurs faibles en défense et l’écart se creuse jusqu’à atteindre les 14 points (68-54) à la mi-temps, toujours malgré une faible réussite extérieure des Lakers…

Comme si cela ne suffisait pas, le retour des vestiaires va être un véritable calvaire pour la raquette de Miami. Anthony Davis revient avec le couteau entre les dents et va être intenable offensivement. Auteur de 15 points à 7/8 aux tirs, la moitié ultra difficile et l’autre moitié plus accessible car sur rebond offensif face à un Heat toujours autant en difficulté dans ce domaine, le monosourcil s’amuse littéralement face à nous. Comme si cela ne suffisait pas, LeBron James compense les rares actions ratées par l’intérieur par une réussite tout aussi insolente…

Et pourtant, La réussite de Kelly Olynyk et l’agressivité de Jimmy Butler et Tyler Herro vont permettre à Miami de revenir un peu dans le match, avec une excellente fin de quart temps, qui les ramène à 10 unités avec de l’espoir malgré la réel supériorité adverse.

De plus, Davis va enfin baisser un peu en régime mais malgré un Kelly Olynyk capable du pire comme du meilleur, c’est cette fois James qui va prendre les choses en main pour scorer 10 points dans un quart temps faible offensivement mais où les Lakers tiennent leur match. Ainsi, sans pouvoir faire grand chose mais avec un sentiment de frustration bien présent, Miami s’incline 124-114. Butler aura été bon même si esseulé avec 25 points, 8 rebonds et 13 passes, Olynyk affiche 24 points mais était très irrégulier et Tyler n’a pas vécu sa meilleure soirée avec 17 points face à la difficulté adverse. En 50-40-90 en équipe, Miami n’a simplement rien pu faire face au duo James (33-9-9) et Davis (32-14), et se retrouve désormais mené 2-0… Autant dire que le retour probable de Bam au match 3 sera indispensable.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News