Connect with us

News

Miami – Détroit: Une défaite inadmissible

Match de reprise pour les absents à cause du COVID, excepté Avery Bradley et Jimmy Butler. La liste d’absence est complétée par Tyler Herro mais malgré cela, Miami se doit de faire un bon résultat face au cancre de la ligue. Voici le résumé du match.

Pour débuter le match, c’est donc Gabe Vincent, excellent face aux Sixers qui récupère la place de Herro. A ses côtés on retrouve les habituels Duncan Robinson, Kelly Olynyk et Bam Adebayo qui est donc de retour. Pour compléter le tout, c’est KZ Okpala qui obtient sa première titularisation en carrière.

Dès le début, le Heat est agressif. Le retour de Bam motive les joueurs, les décalages sont plus facilement créés et Miami lance un 10-5 pour prendre les devants. Sauf que instantanément, le jeu se calme et Miami retombe dans ses travers. Detroit calme le jeu, Griffin sort de sa boite avec l’excellent Jerami Grant et c’est Detroit qui colle un 10-2 pour prendre la mène. Okapala continue son bon début de match face à Griffin en inscrivant son 7ème point sur une belle isolation mais avec réponse immédiate des Pistons derrière.

Les premières rotations font alors leurs apparitions avec Dragic et Nunn de notre côté et Derrick Rose de l’autre. Cela n’empêche pas Miami de continuer à perdre une pelletée de ballons (4 sur les 5 premières minutes). Okpala rentre de nouveau un 3 et Miami recolle grâce à son jeune sophomore. Mais le banc des Pistons est bien plus fort (alors que ça devrait être notre force). D.Rose et Isaiah Stewart s’amusent avec la défense du Heat et profitent des nombreuses pertes de balle pour s’offrir de tranquilles transitions (29-23).

Grosse surprise, Miami recommence le second quart avec une nouvelle perte de balle, permettant aux Pistons de passer les dix points d’avance. Le réveil sera activé par Dragic qui lancera ensuite Duncan Robinson et Kendrick Nunn pour enfin mettre un peu de rythme, et des tirs extérieurs trouvés intelligemment. Ainsi, Miami recolle en 3 minutes (39-38). Kendrick Nunn, excellent ce quart temps, va tenir Miami avec Bam Adebayo et le Heat se permet même de passer en tête grâce au quasi buzzer beater de Bam à la fin du deuxième quart. (56-52)

Le début du troisième quart, et même les 7 premières minutes seront équilibrées. Miami tient le rythme de l’ogre détroit et c’est notamment nos postes 4, Okpala et Olynyk qui apportent du scoring. Cependant, l’entrée des rotations va nous faire retrouver notre bon vieux thurd quarter. Derrick Rose va complètement détruire notre fin de quart, explosant la petite défense de Miami qui en plus ne rentre plus un tir. Detroit prend 17 points d’avance et semble déjà s’envoler vers une victoire tant Miami semble sans solutions. Jerami Grant est inarrêtable. Spoelstra tentera même un retour à la zone mais rien n’y fait.

Le quatrième quart temps ne sera pas beaucoup plus intéressant. Le duo Bam Adebayo et Duncan Robinson, auteurs de 8 points, essaiera bien de revenir mais le mal est fait. Miami s’incline 120-100 dans une défaite inadmissible. On peut comprendre le manque de rythme, le manque d’adresse mais tant de pertes de balle et une telle défense face à une équipe censée être aussi faible n’est pas possible, malgré toute les excuses en conférence de presse. Du côté de Detroit, Rose termine avec 23 points à 66% aux tirs, Stewart avec 10 pts et 11 rbds, Grant avec 24 pts, 9 rebonds, 6 passes et 4 contres et Griffin avec 15 pts, 7 rebonds et 8 passes. Du côté de Miami, 22 pertes de balle, 1 interception et des stats individuelles pas folles (voir ci-dessous).

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News