Connect with us

News

Miami – Brooklyn: Dans un thriller fou, Miami s’incline malgré un splendide Adebayo

En back-to-back, Miami se rend du côté de Brooklyn pour affronter le Big Three de la grande ligue. Toujours sans le quatuor Butler, Bradley, Leonard et Herro, le défi s’annonce énorme. Voici le résumé de ce match

Comme trop souvent, Miami débute la partie calmement. Avec des largesses défensives trop importantes quand on affronte ce genre d’équipe, Brooklyn se fait plaisir et artille de loin. Kevin Durant est déjà en jambe et Joe Harris en feu (9 points rapide à 3/4), ainsi les Nets prennent déjà les devants 16-9.

Heureusement pour nous, Bam Adebayo est dans un grand soir. Car si l’on rentre quelques tirs, mais avec une faible réussite, lui est agressif au possible et domine dans la raquette adverse, allant chercher le maximum de points sur la ligne des lancers (9 points de suite au total). Mais chose positive, jusqu’ici Miami perd peu de ballon. Ainsi, le combat est équilibré malgré la différence de talent et Brooklyn ne mène que de 8…. avant que James Harden ne récupère 3 lancers au buzzer du 1er quart (36-25).

Si la zone et l’impact de Nunn apportent beaucoup au Heat, qui peut se rapprocher des Nets, cela ne dure pas. Le retour des titulaires et la réussite extérieure toujours faible du Heat aident Brooklyn à reprendre les devants. Joe Harris est toujours aussi chaud avec déjà 17 points. Miami n’y arrive pas et l’écart augmente jusqu’à 18 points pour les locaux. Bam Adebayo continue son travail monstrueux sur ce match mais nouveau “coup dur” pour Miami avec la blessure de Moe Harkless, titulaire ce soir. L’écart et la blessure réveillent un peu le Heat qui débutent un petit run, ponctué par Bam qui rentre son premier 3pts de la saison au buzzer de la mi-temps (66-56).

Très discret au scoring jusque là, (mais avec 6 passes déjà), Goran Dragic réveille un peu les troupes au retour des vestiaires et aide l’équipe à inscrire un 10-0 à cheval sur les deux mi-temps. Ainsi Miami se rapproche un peu et toujours derrière un Bam Adebayo exemplaire, pense avoir trouvé le rythme. Mais c’était sans compter sur Kevin Durant, intenable sur ce troisième quart temps (13 pts à 100%) et un Bruce Brown qui sort de nulle part. Brooklyn arrive ainsi à repousser tous les assauts tentés par le Heat, grâce à une attaque diablement efficace malgré la défense limitée.

Mais le quatrième quart est une tout autre affaire. On retrouve le Miami que l’on aime, celui qui ne lâche rien et donne tout et avec un 13-0 d’entrée grâce à Nunn et Bam, Miami revient miraculeusement à une possession.

Les deux équipes se rendent désormais coup pour coup, Miami est parfait dans son basket (excepté quelques pertes de balle) et le money time s’annonce fou. Dans un duel face à Bam Adebayo, qui explose son record individuel en carrière (41 pts, 1er joueur à plus de 40 points en SR depuis Dwyane Wade en 2015), c’est Kyrie Irving qui prend les choses en main. Avec 18 points sur le dernier quart, le meneur tient son équipe à bout de bras et réponds aux nombreuses réussites offensives de Miami, que ce soit (enfin) à 3pts ou via Bam Adebayo. Miami fera bien faute à chaque fois, mais les lancers rentrés par Brooklyn et deux pertes de balle/fautes bêtes ne permettront pas au Heat de recoller malgré l’écart de 1 point à plusieurs reprises. Finalement Miami s’incline 128-124, dans une défaite frustrante tant l’équipe n’était pas loin, mais bien moins inquiétante que la précédente.

Il a manqué un peu de réussite extérieure au Heat (28%) mais le reste était de qualité. Bam Adebayo a été incroyable avec 41 pts, 9 rbds et 5 passes et Kendrick Nunn a été très solide en sortie de banc avec 18 pts à 50%

Match retour dès demain, face à ces même Nets, toujours sans Jimmy et Tyler.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News