Connect with us

News

Houston Rockets – Miami Heat : “The Strus is loose !”

Résumé de la rencontre face aux Rockets du 11 Février 2021 !

Objectif 4ème victoire de rang pour le Heat, face à des Rockets ayant pour but de ne pas enchaîner avec… une 4ème défaite de suite.
Dragic et Bradley n’étaient pas du match, ainsi que Tyler Herro. Côté Rockets, seul Wood manquait à l’appel.

Comment qualifier ce premier quart-temps ? Moche vous convient-il ? Malgré un très bon début de match de Duncan Robinson, marquant les 9 premiers points du Heat, les joueurs de Spoelstra passeront aux alentours de 4 minutes sans marquer. Les Rockets, pourtant pas si en si grande réussite, prennent de l’avance. Jimmy Butler se chargera ensuite de porter l’attaque du Heat, réduisant l’écart à 10 points. 29-19 en faveur de Houston après 12 minutes.

Houston conserve le lead lors de ce second quart, mais petit à petit, Miami grapille son retard. Malgré quatre autres turnovers (déjà 8), le Heat est plus agressif, et la réussite de loin en berne n’empêche pas la remontée progressive, face des Rockets qui eux, sont très adroits de loin. Autour de Nunn, Butler, Strus et Adebayo, le Heat revient à -6 : 53-47 pour les Rockets à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, on retrouve le Heat auquel nous étions habitués ! Une adresse retrouvée, des adversaires muselés, tout ceci mené par un Jimmy Butler en mode patron. Les Rockets déjà en difficulté perdent tour à tour Oladipo et Tucker lors de ce quart, ce qui ne les aide évidemment pas à tenir la cadence. Le Heat inflige ainsi un 28-10 dans la période, et prend 12 points d’avance : 75-63 pour Miami alors qu’il reste 12 minutes.

Les deux équipes se rendent coup pour coup offensivement, et si le Heat n’avait pas sa fâcheuse tendance à perdre des ballons (9 dans ce quart), Houston n’aurait peut-être pas eu la chance de faire un rapproché tardif. Heureusement, le mauvais 4ème quart de Bam Adebayo (5 TO’s 6ème faute) fut comblé par le show derrière l’arc de Max Strus, auteur de 14 points qui aideront grandement à sceller la victoire du Heat, non sans frayeurs : 101-94 !

Niveau boxscore, Jimmy Butler réalise son 6ème triple double sous le maillot du Heat (27 points, 10 rebonds, 10 passes), Max Strus apporte 21 points en sortie de banc. Ils sont suivis de Kendrick Nunn (16 points), Duncan Robinson (15 points) et Bam Adebayo, qui a rempli la feuille de stats malgré tout (10 points, 13 rebonds, 8 passes).
Côté Rockets, John Wall (17 points, 7 passes, 6 rebonds) et Eric Gordon (17 points) ont menés la danse, suivis par Demarcus Cousins (16 points, 11 rebonds) et Jae’Sean Tate (16 points, 7 rebonds).

Le joueur du match : Max Strus sort de sa boite !

Il aurait été facile de parler de Jimmy Butler et de son triple double, de ses 27 points, de sa dizaine de lancers et de son retour au niveau qui nous sied. Cependant, celui qui s’est démarqué hier soir est bel bien l’ailier shooteur (mais aussi athlète, il vous le dira !) ! 21 points, 14 dans le dernier quart pour permettre au Heat de garder les Rockets à distance, un bon gros dunk également. Que dire si ce n’est : “The Strus was loose !”


Les highlights du match

Source : stats.nba.com

Source photo de couverture : NBA.com

Fan de la meilleure franchise de NBA depuis 2014. Ma foi en Erik Spoelstra est inébranlable, et la votre devrait l’être également.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News