Connect with us

News

Los Angeles Clippers – Miami Heat : Amir Coffey, nouvel ajout parmi les “RSHK”.

Résumé du match face aux Clippers du 15 Février !

La suite de ce roadtrip infernal continuait hier soir, chez les Clippers cette fois-ci. Privés de Kawhi Leonard, Paul George et Patrick Beverley, ces Clippers étaient abordables, même pour un Heat sans Goran Dragic et Avery Bradley.
La victoire était obligatoire.

D’un point de vue offensif, le match n’avait pourtant pas mal débuté pour le Heat. Malgré une adresse de loin en berne, l’accès à la raquette des Clippers fut suffisamment facile pour permettre à Butler, Herro ou encore Adebayo d’aller chercher des points. Ajoutez deux banderilles de Robinson, et on se dit que les choses tournent pas trop mal. Cependant, la défense du Heat n’est guère meilleure que celles des Clippers : 6 fautes accumulées par le trio Robinson-Nunn-Olynyk, et voilà déjà 9 lancers donnés. Ibaka s’amuse sous le cercle, et Marcus Morris est intenable. 35-33 pour le Heat après 12 minutes.

Bien qu’ultimement pas catastrophique, ce deuxième quart-temps est assez regrettable. Morris continue son festival offensif, Amir Coffey (désolé mais… QUI ?) marque 12 points en 3 minutes, et les Clippers prennent les devants. Tourner à 70% de loin aide quand l’un de vos joueurs est à 4/4 ! Erik Spoelstra aurait bien aimé voir ça de son côté. Les galères pour sécuriser le rebond continuent, incarnées par Ivica Zubac cette fois. Résultat des courses à la mi-temps : 67-62 Clippers, et le Heat peut s’estimer heureux.

Vous saviez qu’on pouvait gagner un quart-temps tout en tirant à 16% derrière l’arc ? Il faut croire que cela existe ! En voyant la prestation offensive adverse, il y a de quoi regretter le 0/6 du duo Robinson-Olynyk. Malgré tout, Butler, Adebayo et Herro continuent d’être agressifs et permettent au Heat, quasiment à eux trois, d’aborder le dernier quart avec un petit point de retard : 92-91, ça promet !

Malheureusement, pas de quoi s’exciter bien longtemps dans ce dernier quart. Les Clippers n’auront lâchés le lead que pendant 22 secondes. Le duo Zubac-Kennard a survolé ces dernières minutes : 16 points à deux, 100% au tir. Derrière eux, Williams, Morris ou encore Mann ajoutent la touche finale pour enterrer le Heat, qui perd donc cette rencontre sur le score de 125-118.

Le Heat a pu compter sur ses trois meilleurs joueurs hier soir : Jimmy Butler en triple-double (30 points, 10 rebonds, 10 passes, 10/10 aux lancers), Bam Adebayo frôlant avec (27 points, 12 rebonds, 7 passes), et Tyler Herro trop seul en sortie de banc (27 points). Duncan Robinson ajoute seulement 13 points, à 3/11 de loin.
Côté Clippers, c’était un festival : Marcus Morris compile 32 points à une adresse indécente, Ivica Zubac (22 points), Amir Coffey (15 points) et Luke Kennard (10 points) ont mieux performés à trois que tout le banc du Heat. Lou Williams ajoute 18 points et 10 passes, tandis que Terrence Mann en enfile 15 pour conclure le tout. 6 joueurs à 10 points ou plus, dont 4 réalisant leur meilleure marque de la saison.

Le joueur du match : Jimmy Butler, trop fort mais pas récompensé.

Malgré un 4ème quart-temps pas à la hauteur des précédents, difficile de ne pas voir Jimmy Butler comme le meilleur joueur du Heat sur le terrain hier soir. Agressif, distributeur, efficace, il aura pour ainsi dire tout fait sur le plan offensif pour donner une chance à Miami de l’emporter.
Malheureusement, quand seuls deux autres joueurs sont au niveau, un triple-double à 30 points ne suffit pas. Frustrant, une nouvelle fois.


Les highlights du match

Source : stats.nba.com

Source photo de couverture : @MiamiHEAT.

Fan de la meilleure franchise de NBA depuis 2014. Ma foi en Erik Spoelstra est inébranlable, et la votre devrait l’être également.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News