Connect with us

News

Miami – Brooklyn: BAM EDRICE ADEBAYO AU BUZZER

Retour à la maison après un road trip des plus décevants. Toujours sans Oladipo, mais surtout cette fois sans Jimmy Butler qui récupère de sa cheville, Miami avait beaucoup à faire face à un effectif privé tout de même de James Harden.

Pour débuter la partie, ce que chacun redoute le plus arrive. Kevin Durant est bien là et fait déjà énormément de mal à Miami. 3 points en première intention, pénétration, l’ailier est intenable et score rapidement 8 points… mais se blesse. Au bout de 4 minutes, sur un mauvais contact, le MVP se tient la jambe et semble souffrir. Pas de discussion pour le staff des Nets: retour au vestiaire et fin de match pour lui. Une bonne nouvelle pour le Heat qui galérait déjà. Cependant, du côté offensif tout va bien. Chacun trouve son rythme, les tirs rentrent et l’absence de Butler ne se ressent pas dans le jeu, au contraire. Trevor Ariza fait un début de partie quasi parfait avec 8 points pour répondre aux assaillants adverses. Les deux attaques prennent le dessus sur les défenses mais l’écart ne bouge quasiment pas, chacun se tenant tête. La sortie de KD permet cependant de faire jouer un peu plus Landry Shamet… qui endosse parfaitement le rôle de RSHK. Intenable, le shooteur fait ce qu’il veut et rentre tous ses tirs face à une défense du Heat qui semble abattue. Heureusement, Nunn et Dragic trouvent aussi de l’efficacité et comme depuis le début de match, les deux équipes ne se quittent pas (32-31).

Le second quart temps est exactement du même acabit. Landry Shamet est toujours inarrêtable (18 pts), Kyrie Irving se réveille un peu et en face, Bam Adebayo continue son bon travail avec un collectif bien en place. Régulier et très intéressant tout au long de la partie, la nouvelle recrue Dewayne Dedmon apporte énormément à Miami qui trouve enfin un pivot “digne de ce nom”, avec de la présence dans la raquette, aux rebonds et une bonne protection de cercle. Il permet à Miami de tenir et en plus va chercher quelques points sur la ligne des lancers ! Miami tient ainsi malgré la bonne perf de Kyrie et Shamet et arrive à la mi-temps légèrement en tête. (64-60).

Le retour des vestiaires va ramener tout le monde sur terre. Extrêmement solides offensivement jusque là, les deux équipes ne retrouvent plus leur rythme. Les défenses ne sont pas particulièrement en réussite mais les attaques et le rythme mis en place en première période change. Le jeu est bien plus haché, personne ne sort du lot individuellement (excepté un Bruce Brown toujours aussi présent à l’intérieur et très “chiant” pour le Heat) et heureusement, Kendrick Nunn aura la bonne idée de rentrer deux tirs extérieurs pour garder les siens au contact à l’aube du dernier quart temps (86-84).

Il faut tout de même noter que, étant une faiblesse ces derniers temps, la présence aux rebonds de l’équipe sur cette partie était très intéressante (aussi de par le jeu petit des Nets). Miami reprend bien la dernière période de ce match, Tyler Herro semble enfin se réveiller avec deux tirs très solides et avec Bam Adebayo, ils donnent 7 points d’avance à Miami, le plus gros écart du match. Bien évidemment, l’équipe flanche alors et Brooklyn lance un 11-0 grâce à de nombreuses erreurs des Floridiens, Bam Adebayo perd notamment deux grosses balles qui permettent à Landry Shamet, toujours lui, de rentrer deux gros tirs à trois points et en un rien de temps, Brooklyn repasse devant avec 4 minutes à jouer. C’est alors que Kyrie Irving décide de prendre le jeu à son compte pour clore tout ça… ou du moins essayer. Bam Adebayo se charge de lui défensivement et Kyrie n’arrive à rien !

Plusieurs tirs ratés, des mauvais choix et Miami arrive à égaliser grâce à Dragic (qui fait un très bon match) à 40 secondes du terme. Kyrie reprend la balle pour passer devant et essaye de marquer… la suite en image avec de nouveau, MONSIEUR Bam Adebayo:

La balle de match est donc pour Miami.. Dragic la donne à Bam, qui demande à tout le monde de s’écarter. Comme un grand, il prend l’isolation, se défait de son défenseur et prend le tir au Buzzer.. Panier. UN BUZZER BEATER DE BAM ADEBAYO !

Miami l’emporte 109-107, grâce à son intérieur. Pure folie.

Que dire de plus ? Bam est grand. Il termine cette superbe performance avec 21 points, 15 rebonds, 5 passes malgré les 7 pertes de balle. A ses côtés, Ariza affiche 15 points et 9 rebonds (et continue sa très bonne lancée), Nunn score 17 points, Dragic 18 et Dedmon réalise son premier double-double avec 10 points et 10 rebonds ! Une belle victoire, qu’il faudra désormais ne pas gâcher dès ce soir face à Houston.

Fan du Heat depuis la belle époque du Big Three, je me balade souvent sur le site InsideBasket pour développer d’autres écrits que ceux de Miami, voire sur InsideTheHoop pour discuter entre amis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in News